23 mai 2016 : Décès du chanoine Marcel Brunellière

D. Rapion 25 mai 2016 0

Chanoine Marcel BrunellièreLe chanoine Marcel Brunellière est né le 20 octobre 1924 à Nantes dans une famille de maraichers. Il fait ses études secondaires aux Petits Séminaires de Legé et des Couëts. Dans ce dernier Marcel connaîtra les déplacements provoqués par l’occupation allemande, au collège de l’Abbaye et à Saint Philbert de Grand Lieu. En octobre 1945 Marcel Brunellière entre au Grand Séminaire de Nantes. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1950.
Il sera d’abord vicaire à Saint Viaud puis à Sainte Marie sur Mer et à Saint Clément. Ce seront ensuite plusieurs années à la disposition de l’évêque de la Réunion, comme prêtre fidei donum de 1967 à 1973. En revenant, le père Brunellière sera envoyé pour une année d’études à l’Institut Catholique de Paris.

En septembre 1974, il est affecté au secteur Ouest–Chantenay au service de la paroisse Sainte Anne. Il sera ensuite quelques temps au service de la paroisse de Pannecé puis en 1978 aumônier de la maison hospitalière du Cellier. En janvier 1980, le père Brunellière est mis à la disposition du Vicariat aux Armées, pour le service pastoral de la garnison de Nantes et du groupement de Gendarmerie de Loire Atlantique. A compter du 1er septembre 1992, il sera au service des associations d’Anciens Combattants, en lien avec l’aumônerie militaire.

Le père Brunellière est nommé chanoine du chapitre cathédral de Nantes en 1997.

Dans ses différents ministères, le père Brunellière laisse le souvenir d’un prêtre affable, proche de la population. Il se crée des solides relations dans le monde militaire et anciens combattants. Il était très fidèle à participer aux différentes manifestations commémoratives.

Au chapitre Cathédral, le père Brunellière était un confrère charmant. Tant qu’il a pu se déplacer, il venait chaque matin célébrer l’office et la messe avec ses frères les chanoines. Il ne manquait pas non plus d’offrir très largement le muguet du 1er mai. C’était sa manière de dire qu’il voulait le bonheur de ses amis.

Le chanoine Marcel Brunellière est décédé lundi 23 mai 2016 à la clinique Jules Verne après quelques semaines d’hospitalisation.

Père Serge Leray
chancelier

Sa sépulture a eu lieu jeudi 26 mai 2016 à 14h30 en l’église Notre-dame de Toutes Aides à Nantes suivie de son inhumation au cimetière de Toutes Aides.

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »