Communauté Catholique Malgache de Nantes

La communauté catholique malgache du diocèse de Nantes regroupe une vingtaine de familles, soit une soixantaine de personnes dont (15 enfants et 10 jeunes).

Nous participons aux messes des familles à l’église Saint Joseph de Porterie (notre paroisse d’accueil), environ une fois par trimestre.

Nous nous rassemblons pour une messe en malgache à l’occasion des fêtes de Noël, de Pâques et lors du rassemblement régional des communautés catholiques malgaches (Laval, Rennes, Le Mans…)

Nous faisons des cultes œcuméniques avec la communauté protestante Malgache, à l’occasion de la Semaine de l’Unité (janvier) et de la fête de l’indépendance de Madagascar (26 juin).

Etant membre de l’ANCMF (Aumônerie Nationale Catholique Malgache de France), notre communauté participe également aux activités de celle-ci :

  • colloque national : rassemblement de tous les catholiques Malgaches de France (tous les 2 ans).
  • rassemblement national des jeunes de 14 à 30 ans (tous les 2 ans).

Cette année, nous avons accueilli deux jeunes Malgaches malvoyantes, afin qu’elles puissent être opérées, l’une à la clinique Sourdille, l’autre au C.H.U. Ces deux jeunes ont été envoyées en France par des associations caritatives. Nos rôles ont consisté à faire les interprètes, à rassurer les jeunes, les entourer pendant leur séjour en France afin qu’elles ne se sentent pas perdues loin de leur famille.

Nous participons à la messe d’ouverture de la Semaine mondiale missionnaire.

Nous organisons des fêtes pour entretenir des relations entre nous. Cette année, nous avons organisé une fête commune de réveillon de fin d’année dans la salle de l’association Bonne Garde.

Nous avons participé à la fête diocésaine Happy Day. Une chorale malgache, d’une quinzaine de personnes, a chanté sur le parvis de la cathédrale. Cette chorale a rassemblé largement, des enfants (le plus petit avait 4 ans), des jeunes et des moins jeunes. Cela a été l’occasion pour les enfants nés en France d’apprendre des chants malgaches. Cela a été un moment fédérateur pour la communauté.

 

 



Pas d'actualité