du 13 au 20 mars 2016 : Un coeur qui bat sur l’île de Nantes

D. Rapion 24 mars 2016 1

un coeur qui bat dans l'ile de Nantes

Un cœur qui bat sur l’île de Nantes, tous invités à la JOIE !

Tels étaient les slogans de la mission qui s’est déroulée du 13 au 20 mars sur l’île de Nantes à l’initiative de la paroisse Sainte Madeleine.

La JOIE fut bien présente cette semaine ! JOIE de voir tant de paroissiens s’investir au service de la mission, que ce soit pour quelques heures ou pour la semaine entière ! La mission en chiffres, c’est : 680 services rendus par 250 personnes, sans compter toutes celles non inscrites qui sont venues ou revenues servir cette semaine ! 150 repas servis chaque jour, 12500 exemplaires du numéro spécial Sainte Madeleine de l’« 1visible » distribués dans toutes les boites à lettres de l’île, 4 maisons de retraite visitées, 275 lycéens rencontrés, 320 enfants des écoles, …

La Croix avec son coeur rouge JOIE de rencontrer plus profondément les paroissiens en servant ensemble. JOIE d’accueillir les 22 jeunes de l’ESM (Emmanuel School of Mission) de Paray-le-Monial venus nous soutenir dans cette mission d’évangélisation. JOIE de célébrer, de louer, d’adorer ensemble. JOIE d’aller à la rencontre des habitants de l’île de Nantes et de ceux qui y travaillent. Que de belles rencontres faites ! Que de souffrances et de solitude approchées ! Que de pauvretés, tant matérielles que spirituelles !

JOIE de rencontrer Jean, habitant d’un immeuble en face de l’église,  apparemment non baptisé, qui nous a confié le dernier jour que ce qui l’a le plus touché cette semaine, c’est la gentillesse des gens. Jamais dans sa vie il n’avait rencontré autant de gens gentils…lui qui est marqué par les blessures de la vie. Jean  est venu à la messe dimanche  et désire faire sa première communion. Il va se renseigner sur son baptême…Des « Jean », on en a vu des dizaines cette semaine ! Les «périphéries» du pape François sont parfois juste en face !

Si nous, chrétiens n’allons pas à la rencontre de ces personnes-là, nous ne connaîtrons jamais la JOIE profonde : La JOIE de se laisser évangéliser en évangélisant, La joie de la miséricorde. Le Seigneur nous révèle nos propres pauvretés et nous donne la grâce de témoigner en dépassant nos peurs. La semaine missionnaire est terminée, le chapiteau démonté, les jeunes repartis mais la Mission continue.

Un signe a été érigé sur le parvis de l’église : une croix avec un cœur rouge nous rappelle tout d’abord que ce cœur qui bat est celui de Jésus. Elle nous rappelle également que nous sommes envoyés pour témoigner, avec la puissance de l’Esprit Saint, du Christ par la joie qu’il nous procure.

Aurore Pouvreau

 

 

Partager Email Share

Un commentaire »

  1. Gourvès 20 mars 2016 at 20 h 15 min - Reply

    Une initiative magnifique qui a rapproché les paroissiens, bousculée notre confort de catholique pratiquant par des rencontres aussi diverses que fortes. Les premiers fruits sont déjà visibles avec une dizaine de paroissiens nouveaux présents à la messe des rameaux ce jour ! Nous avons hâte de recommencer.

Laissez votre commentaire »