12 mai 2015 : Retour sur la soirée des 100 ans de la naissance de frère Roger de Taizé

D. Rapion 28 mai 2015 0

Soirée des 100 ans de la naissance de frère Roger de Taizé« On se croirait à l’église de la réconciliation à Taizé ! » voici un retour entendu à la fin de la soirée du 12 mai dernier à St Dominique, célébrant les 100 ans de la naissance du fondateur de la communauté œcuménique de Taizé. Près de 250 personnes de Nantes et sa région ont répondu présent à l’invitation qui se voulait large : ouverte à tous les âges et aux diverses confessions chrétiennes.

Comme le mot de « Taizé » est connu pour certains mais est énigmatique pour d’autres, le Père Bruno Delaunay a présenté l’histoire et l’esprit de cette communauté. Taizé est le nom du village où frère Roger s’est installé avec les premiers frères en 1940. Il se situe en Bourgogne, tout près de Cluny. L’esprit de la communauté a été résumé en 4 mots : simplicité, communion, accueil, intériorité

Aujourd’hui la communauté s’est agrandie et continue d’être une « parabole de réconciliation » à travers l’accueil des milliers de jeunes du monde entier et par les diverses fraternités créées sur plusieurs continents, comme nous l’ont expliqué Aude et Nikolaz Le Bourva.

Un passage à Taizé, ou bien une participation à une Rencontre européenne organisée chaque année par les frères, ne laisse pas indifférent et marque le cheminement de nombreux chrétiens. Encore aujourd’hui, c’est une « source » pour revenir à l’essentiel de la foi.

Trois témoins ont partagé ce que Taizé est pour eux. En voici quelques extraits :

René et Monique Hias• Pour René et Monique Hias c’est le lieu, chaque année, de ressourcement, de partage et de prière communautaire ; ce fut aussi l’endroit de la prise de décision de poursuivre le chemin vers le diaconat (René est diacre à la paroisse Ste Bernadette et St Léger d’Orvault). Ils étaient présents à la prière au cours de laquelle frère Roger a été tué par une personne déséquilibrée ; ils nous ont partagé avec émotion la grande confiance des frères lors de ce moment : la prière qui a continué, la lecture de l’Evangile des Béatitudes. Pour Monique, ce fut comme une « Assomption ».

Cécile Eon a connu Taizé étudiante, puis a souhaité plus tard accompagner des lycéens à la Toussaint avec la pastorale des jeunes du diocèse. Pour Cécile, c’est un lieu où l’on découvre la richesse de la diversité, de « l’autre » qui vient d’un pays et d’une tradition différente mais qui, au fond, a les mêmes aspirations que nous. La communauté de Taizé, en permettant ces rencontres concrètes de jeunes européens, a été une pierre dans l’édifice de la construction européenne et œuvre dans la recherche, toujours actuelle, de la Paix.

S. PoitouSylouan Poitou, étudiant, est resté plusieurs semaines à Taizé en tant que volontaire. Il a été touché par la présence du silence au cours de chaque prière et pendant la semaine entière qu’il a choisi de faire, retiré à l’écart des autres jeunes. Se mettre au service, avec d’autres volontaires, lui a permis de se connaitre mieux, avec ses forces et ses faiblesses. Il retient la profondeur des discussions qui vont à l’essentiel et la richesse des amitiés créées. Cette expérience est comme une lumière, elle permet de voir sa vie d’étudiant d’une autre manière ; ainsi que de s’engager et de vivre sa foi au quotidien dans la confiance.

Enfin, nous avons eu la joie d’accueillir Mgr Jean-Paul James, Évêque de Nantes, qui nous a fait découvrir la place importante de la grand-mère de frère Roger, protestante, qui pendant la première guerre mondiale allait prier pour la paix au sein de l’église catholique de son village.

La soirée a continué avec une prière à la manière de Taizé, soutenue par une belle équipe de musiciens et chanteurs ! Un thé a clôturé la soirée, permettant des retrouvailles de jeunes et de moins jeunes.

Chacun peut écrire un mot aux frères de Taizé à l’occasion de cette « année anniversaires » (témoignage, remerciement..) jusqu’en septembre 2015 sur le site : temoignagesdenantes-taize.org

Merci pour l’accueil chaleureux de la paroisse Sainte Catherine du Petit Port, ainsi que le soutien actif du Service du l’Unité des Chrétiens du diocèse dans l’organisation de cette soirée.

Le Choeur de l'église aux couleurs de Taizé

Pour recevoir les informations concernant les prières à la manière de Taizé à Nantes contacter : taize44prieres@gmail.com
Prière ouverte à tous chaque 1er vendredi du mois, à 20h30 à St Nicolas (église au centre-ville, proche de la place Royale, entrée par la porte latérale droite de l’église). La prochaine prière : vendredi 5 juin 2015.

Les jeunes (18-35 ans) intéressés pour se rendre à Taizé du 9 au 16 août 2015 peuvent contacter taize44rencontres@gmail.com pour organiser des covoiturages.

L’équipe de préparation

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »