Squat de Doulon : la sortie avec le relogement des migrants

D. Rapion 23 novembre 2016 0
Les migrants quittant le squat de Doulon

© Ouest-France

Le presbytère de Doulon a été occupé par des migrants en août 2014. Le diocèse a choisi alors de ne pas entamer de procédure d’expulsion. Il a fallu beaucoup de temps pour parvenir à trouver des solutions de relogement adaptées pour tous. Le Secours Catholique a été très présent ainsi que la paroisse de Sainte Marie de Doulon. Mais avec le temps, les conditions de vie dans le squat se sont dégradées, ainsi que la sécurité notamment par rapport à un risque d’incendie.

Confiant dans le fait que des solutions d’hébergement seraient proposées, le diocèse a engagé une procédure d’expulsion. Ce 22 novembre le relogement de 76 personnes migrantes a été fait et a permis la fermeture de ce squat. Plus de la moitié des hébergements offerts sont en lien direct avec le diocèse.

L’accueil des migrants est une réalité humaine complexe qui mérite mieux que des slogans et des certitudes absolues. Ce qui s’est vécu autour du presbytère de Doulon a montré qu’il est possible de rechercher des solutions avec différents partenaires, avec les limites des uns et des autres, pour accompagner et servir nos frères migrants.

Alors l’Évangile de Mathieu 25 « j’étais un étranger et vous m’avez recueilli » peut se réaliser.

Xavier BRUNIER
Délégué Episcopal à la Solidarité

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »