« Points de repères, les Pôles Solidarité » : un an après !

D. Rapion 23 janvier 2018 0

Rencontre du 20 janvierTel était le titre de la rencontre diocésaine annuelle des représentants des Pôles Solidarité des paroisses. Elle s’est tenue le samedi 20 janvier 2018 à la Maison Diocésaine St-Clair. Elle a réuni 74 participants représentants 39 paroisses.

Lors des deux rencontres précédentes, nous avions eu les interventions de Mgr Jean-Paul James et d’une théologienne Gwénola Rimbaud.

La délégation du diocèse, à l’Université de la Diaconie à Lourdes début novembre 2017 nous a fait « gestuer » un signe de croix pour que nous le reproduisions puis avec un petit film retenu sur le site national « Servons la fraternité » nous sommes entrés dans l’ambiance de ces journées. Pour la rencontre de cette année il s’agissait surtout de donner la parole aux acteurs de terrain suite à la diffusion dans toutes les paroisses, il y a un an, d’une fiche « Points de repère ; Les Pôles de Solidarité ».

Après une relecture collective du document les participants ont eu la parole pour partager la manière dont elle avait été reçue et utilisée dans les paroisses. Les petits groupes constitués ont pu partager leurs expériences et initiatives locales en partant des réalités de terrain et des acteurs présents.

Bien sûr, il est resté un peu de temps pour dégager les questions importantes qui restent posées :

  • Transversalité de la solidarité ?
  • Place de l’EAP, pour ne pas enfermer la solidarité dans un pôle ?
  • Comment irriguer la communauté ?
  • Comment donner une place aux personnes fragilisées ?

mais aussi affirmer des convictions pour que les plus pauvres et plus fragiles trouvent leur place dans toute la vie des paroisses :

  • Le Pôle Solidarité doit être l’aiguillon, le phare, le repère pour les paroissiens !
    La solidarité est l’affaire de chaque paroissien et pas seulement des associations, à l’image du Christ serviteur !
  • Les Pôles solidarité sont constitutifs de la foi ! Les pauvres nous évangélisent !
    Le Pôle Solidarité fait tomber des préjugés ! C’est un moteur pour la mise en relation.

Tous les participants ne sont pas repartis immédiatement puisque un certains nombre se sont retrouvé Place Royale à Nantes à l’appel du collectif d’associations et groupes (58 dont le Comité Vigilance Solidarité pour le diocèse) pour que plus personne ne vive à la rue, une manière particulière de vivre aussi la solidarité.

Jean Claude Couraud
diacre permanent
Responsable Comité Vigilance et Solidarité

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »