29 janvier 2017 : L’Action catholique en fête à Teillé

D. Rapion 14 février 2017 0
L'Action catholique à TeilléDimanche 29 janvier 2017, les mouvements d’Action Catholique se sont donnés rendez-vous à Teillé pour une journée de rencontre. 90 personnes des 3 paroisses St Benoit, Ste Marie et Nouvelle Alliance ont répondu présentes. Les mouvements du milieu rural : ACE (Action Catholique des Enfants), MRJC (Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne) et CMR (Chrétiens en Monde Rural), avaient associé à la préparation de cette fête les mouvements ACF (Action Catholique des Femmes), ACI (Action Catholique des Milieux Indépendants), ACO (Action Catholique Ouvrière) et MCR (Mouvement Chrétien des Retraités).Pour cette première édition, le thème de La fête, source de nouvelles rencontres avait été retenu. Des nouvelles rencontres, chacun a pu en apprécier la richesse dans les temps variés qui se sont succédé tout au long de la journée.

  • Dans le petit jeu de présentation : « Vous venez d’où ? Je ne vous connaissais pas ! ». « Je ne suis pas en mouvement, mais ce que vous y faites m’intéresse. »

Action catholique à TeilléVoir les photos

  • Dans la réflexion sur notre vision du monde, de l’Eglise : « Ensemble, on peut trouver des solutions pour que tous ceux qui souffrent soient mieux accompagnés. » « Le monde n’est pas si loin, il est chez nous, dans la diversité culturelle. »« On nous montre le monde de manière négative… et en même temps, plein d’initiatives émergent pleines d’espoir. » « On est dans l’Eglise, le monde réel, les équipes. Chacun de nous est Eglise. On représente un groupe, dedans à part entière »
  • Dans la célébration, à l’église, où les paroissiens de Nouvelle Alliance ont bousculé un peu leurs habitudes pour accueillir les chrétiens en mouvement qui ont animé la messe dominicale. « Nous voulons, avec vous, partager ce qui nous anime ».
  • Dans l’expression de notre prière universelle :
    • La réalité est faite d’inégalités, de conflits, avec des aspects négatifs. Mais dans nos vies d’équipes, en mouvement, on souhaite vivre la paix, le partage, aller à la rencontre les uns des autres, construire ensemble. Nous croyons au fort potentiel des hommes, des femmes, des enfants pour construire un monde plus juste. Nous sommes dans le CCFD-Terre solidaire, ONG qui travaille dans le monde, avec des partenaires.
      Seigneur, aide-nous à notre échelle, à changer le monde, à voir la richesse multiculturelle et multi confessionnelle, pour construire le VIVRE ensemble.
    • Pour que l’Eglise soit plus ouverte, plus dynamique, plus vivante. Nos mouvements s’inscrivent bien dans l’Eglise. Que l’on donne à chacun la possibilité d’être acteur, pour qu’il s’implique, pour faire l’Eglise de demain.
      Merci Seigneur de partager la diversité de l’Eglise à travers la journée d’aujourd’hui.
    • Dans le monde et autour de nous, nous sommes témoins de nombreuses souffrances. La maladie, le handicap, le vieillissement, l’exil, la précarité s’accompagnent souvent d’isolement, comme les lépreux. Et les jugements hâtifs y contribuent. Nos équipes permettent de changer les regards, de proposer des solutions.
      Pour que tous ceux qui souffrent soient mieux accompagnés, mieux aidés à être acteurs dans leurs situations, prions le Seigneur.
    • Vivre en équipe de mouvement d’Action Catholique : fraternité, amitié, fidélité, liberté de parole, confiance, respect : une chance pour nous à être plus ouverts aux autres
      Seigneur, aide-nous à être attentifs à ceux qui attendent d’être invités. Aide-nous aussi à être davantage témoins de l’Evangile
  • Dans les témoignages d’équipes : « Nous, en triolo, on fait des trio-jeux, des trio-goûters et des trio-projets pour passer un après-midi avec des personnes âgées. » « Nous avons accueilli un couple de migrants. Notre équipe ACO nous a soutenu quand ils ont été obligés de quitter le territoire Français ». « Au MRJC, nos projets demandent parfois du temps avant d’aboutir… mais qu’est-ce qu’on aime se retrouver ! ». Une participante, récemment arrivée dans la région, souhaitait retrouver une vie d’équipe : « En venant ce matin, je pensais rejoindre une équipe CMR, mais  ce soir, je pense que l’ACF me conviendra mieux. »
  • Inter-générationnels, les échanges nourris d’expériences, d’anecdotes, de souvenirs, ont donné lieu à un questionnement sur la manière dont on fait la fête dans nos quartiers, nos familles, nos lieux de travail, à l’école, dans l’Eglise, dans nos associations, nos lieux d’engagements, dans nos équipes de mouvements. « Pour faire la fête, c’est forcément avec d’autres, jamais tous seuls. » « Quand on se sent minoritaires, ça fait du bien de retrouver les autres. » et sur la manière dont « on s’ouvre à d’autres », en osant lancer des appels pour que d’autres goûtent à la joie de rejoindre une équipe, dans un de ces mouvements d’Eglise et d’éducation populaire.  « Osons la rencontre ».

Pour l’équipe de préparation :
Nathalie Douet – Anita Morel – Anne Rullier

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »