Ma vocation ?

A quoi suis-je appelé ?

On dit à une personne qu’il a la vocation… mais la vocation de quoi? On entend parler de vocation pour bien des choses : la vocation d’enseigner, de soigner, le prix de la vocation scientifique, avoir la vocation de fonctionnaire et bien sûr la vocation religieuse ! On entend souvent aussi parlé de la crise des vocations ! La vocation est un terme ambiguë, il est préférable sans doute de parler d’appel. Avant d’entrer dans le détail d’appels spécifiques, On pourra répondre que l’appel que chaque être humain reçoit est d’abord celui qui est inscrit dans sa nature: appel à grandir dans son corps et son esprit en développant toutes leurs possibilités. C’est ainsi que l’éducation, sous tous ses aspects permet à toute personne d’atteindre le meilleur développement possible de ses capacités tant physiques qu’intellectuelles et de vivre, comme on dit, avec “un esprit sain dans un corps sain”. N’est-ce pas là répondre au premier appel et réaliser notre vocation d’homme ?  Personne n’est né par hasard. Pour chaque être humain, Dieu a un projet spécifique, unique. Le Christ devient ainsi le projet de l’homme.