Loisirs et tourisme

Nul doute : le tourisme est devenu une puissance économique, comme l’industrie ou l’agriculture. Il suffit de voir avec quelle anxiété, après chaque saison, sont attendus les comptes réalisés par les divers instituts de sondage dans les Régions ! Dans une Région, les indices d’un Tourisme en régression provoquent consternation et mise en route de nouvelles stratégies. Cela se comprend lorsqu’on sait l’énorme investissement fait par les Régions dans le Tourisme, qui est devenu un véritable enjeu économique. Les campagnes annuelles de publicité et de promotion touristiques rivalisent d’originalité et d’audace. Il s’agit d’attirer les « clients touristes ». Les arguments d’attraction sont développés, jusqu’à la surenchère. Art, culture, patrimoine, gastronomie, écologie, étrangeté locales, fêtes, marchés et foires, infrastructures hôtelières, sont intégrés dans des « kits » destinés à susciter la venue des foules. A cause des seuls critères économiques, le Tourisme n’est-il pas en train de se perdre, du moins à dériver, au risque même de se détourner de son véritable objectif qui est de faire connaître et de donner accès au cœur d’une Région ?

 Le tourisme des valeurs

Tant que le Tourisme sera uniquement considéré comme une activité économique à développer toujours plus, afin de parvenir à de “bons résultats”, il ne saurait être question que de propositions attractives se concentrant sur des “coups” destinés à séduire les foules, quitte à tout niveler (les mêmes propositions se retrouvant partout !) et à s’éloigner de l’originalité de la Région. De bons chiffres de fréquentation touristique d’une région n’influent pas nécessairement sur son développement ou son enrichissement. L’avenir du Tourisme ne réside-t-il pas dans une autre approche, plus humaine, davantage liée au cœur qui, depuis toujours, bat dans une Région ? Une Région a vécu son passé, construit son histoire et son présent, non seulement sur des sites et des spécialités, mais sur des valeurs qui fondent l’âme de son terroir, qui continuent souterrainement à vibrer en ses habitants et qui constituent ses chances d’avenir. Une Région ne doit-elle pas d’abord réfléchir à ces valeurs qui l’ont créée et la maintiennent en vie : la capacité d’intégrer les différences, le côtoiement des religions, le brassage des populations, le souci de la paix par-dessus les conflits, la fête vécue comme épanouissement du quotidien, l’humanisme, l’énergie de renaître des cendres, le commerce comme lieu d’échange, le goût pour les sciences, la vitalité des rites, la tradition du livre et de l’imprimerie… ?

Charles Singer

Quel temps libre ?

Entre “tourisme et loisirs”, même problématique, il s’agit de donner une âme au temps libre! Nous habitons une belle région aux paysages variés, au littoral attrayant pour des centaines de milliers de visiteurs, à l’histoire riche tournée vers le large.  Beaucoup de personnes dans les paroisses s’investissent pour  accompagner, accueillir  et proposer des chemins pour vivre autrement le temps des vacances ou les haltes improvisées. Le tourisme est souvent l’occasion de redécouvrir ce qui fait notre foi : une église visité, une abbaye sur la route…Et si nous envisagions autrement notre temps libre?