Une bonne année 2019

D. Rapion 7 janvier 2019 0
Bonne et Sainte année 2019

A tous les catholiques du diocèse,
aux prêtres, diacres, laïcs en mission ecclésiale,
aux religieux, religieuses, personnes consacrées,
aux laïcs engagés dans les mouvements, services et paroisses,
aux familles, personnes seules,
aux jeunes et moins jeunes,
je souhaite

une bonne année 2019

Les évènements de la fin de 2018 en France, la situation internationale, donnent encore plus d’actualité à notre mission, et en particulier à notre souci de faire grandir la fraternité.
Devant des fractures sociales, des ressentiments accumulés, l’impression d’être laissés pour compte, les échanges, les rencontres, les visites sont nécessaires et urgents pour  envisager l’avenir des uns et des autres, de notre région, de notre pays.

L’Eglise, Fraternité en Christ, a sa place dans la réflexion de nos concitoyens : Les paroisses, si elles sont ouvertes à tous, peuvent être un lieu fraternel, par l’accueil de personnes si diverses, à l’occasion des grands évènements des vies familiales, mais aussi  dans les démarches de paroissiens au sein de leurs quartiers.
Les mouvements et aumôneries permettent à leurs membres de pouvoir parler avec d’autres, d’être éclairés sur des choix à faire, des engagements à prendre dans l’Eglise ou la société, et de prier ensemble en accueillant la Parole de Dieu, une lumière pour éclairer nos missions de baptisés aujourd’hui. Et ainsi, grâce à ces groupes, équipes, communautés, des gens sortent de l’isolement.

De nombreuses initiatives de chrétiens sont prises pour promouvoir la solidarité, le partage, l’entraide, l’accompagnement de  frères et soeurs en situation de précarité. Le dossier d’ « Eglise en Loire-Atlantique » évoque l’importance de tous ces bénévoles sans lesquels des missions n’existeraient plus, des soutiens ne seraient plus assurés. Je sais l’exigence de ces engagements, les choix qu’ils supposent en temps et en revenus parfois,  mais aussi les joies réelles de ceux et celles qui les vivent. La plupart les vivent, sans souci aucun de notoriété, mais avec le seul désir d’aimer le Seigneur et leurs contemporains. C’est ainsi qu’est annoncé l’Evangile du Christ.

Alors, au  début de l’année 2019, je réitère mon vœu pour le diocèse, et pour vous tous qui y remplissez une mission  :  « que demeure l’amour fraternel ». (He 13, 1 )

 

+Jean-Paul James
évêque de Nantes
(ELA n° 89 – janvier 2019)

 

 

 

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »