Tous appelés… « Poussés par l’Esprit pour la mission » !

D. Rapion 3 mai 2017 0
Messe Chrismale 2017 (© V. Gautier)

Messe Chrismale 2017 (© V. Gautier)

Avec le mois de mai, nous goûtons les beaux jours ensoleillés, le charme de la verdure tendre du printemps et des fleurs odoriférantes… Pour nous chrétiens, le temps pascal réveille nos capacités d’émerveillement devant les petites « victoires de la vie » qu’il nous est donné déjà de connaître dans notre existence quotidienne. Souhaitons-nous encore d’échanger entre nous ce cri joyeux qu’échangent nos frères orthodoxes : « Christ est ressuscité ! » ; « C’est vrai, il est vraiment ressuscité ! ».

Cette appartenance au Christ, il n’est pas banal de l’entendre – toute neuve encore – de la part des nouveaux baptisés adultes. Comme il n’est pas banal, de la part des confirmés dans l’Esprit de Dieu, de les entendre proclamer : « nous croyons », signifiant par là leur engagement dans la foi en Dieu Père, Fils et Esprit, leur désir d’être pleinement membres de l’Eglise, disciples-missionnaires de Jésus-Christ. Ces jours-ci, des jeunes l’exprimeront aussi dans une même volonté lors des célébrations de la Profession de foi. Et dans les prochains jours, des enfants manifesteront leur joie de vivre en amis de Jésus, en communiant au corps du Seigneur pour la première fois. Toutes ces démarches vécues par des enfants, des jeunes ou des adultes sont les actes des chrétiens d’aujourd’hui… elles doivent nous émerveiller et nous stimuler dans notre responsabilité de chrétiens. Nous y puiserons un dynamisme renouvelé, dans le souffle de l’Esprit de Pentecôte !

Le dimanche 7 mai, 4ème dimanche de Pâques, jour d’élections présidentielles pour notre pays, l’Eglise toute entière priera pour les vocations. Le pape François lui a donné comme thème : « Poussés par l’Esprit pour la mission ». Le pape l’exprime dans son message à l’occasion de la 54ème Journée Mondiale de Prière pour les Vocations : « Je voudrais m’arrêter sur la dimension missionnaire de l’appel chrétien : « La joie de l’Évangile qui remplit la vie de la communauté des disciples est une joie missionnaire ». (Evangelii gaudium, n. 21).

Chers frères et sœurs, aujourd’hui encore, nous pouvons retrouver l’ardeur de l’annonce et proposer, surtout aux jeunes, la sequela (la suite) du Christ. Face à la sensation répandue d’une foi fatiguée ou réduite à de purs ‘‘devoirs à accomplir’’, nos jeunes ont le désir de découvrir l’attrait toujours actuel de la figure de Jésus, de se laisser interroger et provoquer par ses paroles et par ses gestes et, enfin, de rêver, grâce à lui, d’une vie pleinement humaine, joyeuse de se consacrer à l’amour ».

Si nous sommes convaincus que le Seigneur continue d’appeler chacun et chacune à vivre en alliance d’amour avec lui, si nous sommes convaincus que l’Esprit continue de susciter aujourd’hui des jeunes à se consacrer totalement à son service, saurons-nous les soutenir en créant autour d’eux un contexte qui permette une réponse joyeuse, libre et ouverte ?

A eux désormais – aux chrétiens d’aujourd’hui – d’être auprès des hommes et de notre société, les relais de cette victoire du Christ sur les forces du mal et de la mort : « C’est vous qui en êtes les témoins » (Luc 24,48).

Père Régis GOURAUD
Vicaire épiscopal


 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »