« Me voici, envoie-moi »

D. Rapion 2 octobre 2017 0

Ordinations« Allez, vous aussi, à ma vigne ! » (Mt 20, 4 )
C’est l’appel du Maître dans l’Évangile.
Quelle est cette vigne ?
Saint Jean-Paul II écrit : « La vigne c’est le monde entier qui doit être transformé selon le dessein de Dieu ». Il ajoute : « Il n’est permis à personne de rester à ne rien faire 1». Le propos est clair : On besoin de tous.
On a besoin d’hommes et de femmes, de jeunes et moins jeunes
– pour irradier le Christ dans le quartier ou les villages
– pour vivre l’Évangile dans la vie sociale, éducative ou familiale
– pour animer les paroisses, les aumôneries et les mouvements.
On a besoin de laïcs, de prêtres, de consacré(e)s, de diacres.

Cette année, nous développerons la « culture de l’appel ». Les appels du Seigneur nous viennent parfois, par un prêtre, une catéchiste, un voisin : acceptes-tu de nous rejoindre ? Pourquoi pas officiant de sépulture ? Ou catéchiste ? As-tu pensé au diaconat ? Je suis témoin de ton attachement au Christ. Et si tu étais prêtre ?

Les uns par les autres, nous nous encourageons à répondre à la Voix qui appelle. Dans un groupe, une équipe, une paroisse, on s’appelle à des choses qu’on n’oserait pas faire. Nos frères et sœurs sont là pour nous appeler à surmonter la peur quand on se sent paralysé, ou trop faible : Allez, vas-y !

Si le Père vous appelle.. tressaillez de joie ! C’est la joie de la famille franciscaine qui fête ses 800 ans de présence en France. J’ai vu concrètement cette joie au monastère Sainte Claire, lors de la profession définitive d’une jeune sœur. C’est la joie de tant de LEME(s) aussi, et de prêtres et de diacres, d’avoir répondu à l’appel du Seigneur, même si cela exige souvent des renoncements. Ou plutôt non : des préférences, préférences d’amour pour le Christ, pour le service des hommes d’aujourd’hui, pour L’Église. Si le Père vous appelle, par un prêtre de paroisse ou une personne de votre entourage, tressaillez de joie !

Alors, cette année, nous demanderons au Seigneur, de multiplier ses appels dans le diocèse. Chaque mois, dans chaque paroisse, une intention de la prière universelle de la messe dominicale, sera consacrée à la prière pour les vocations. Le Seigneur veut que nous demandions. « Il veut que notre désir s’excite par la prière, afin que nous soyons capables d’accueillir ce qu’Il s’apprête à nous donner » (saint Augustin dans sa lettre à Proba ). Je remercie le Service diocésain des vocations de faire des propositions d’intentions de prière, dans la newsletter du diocèse.

Et nous prierons pour que les appelés aient une seule réponse, celle des croyants de tous les temps : « Me voici, envoie-moi. » ( Is 6, 8 )

+Jean-Paul James
évêque de Nantes


 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »