19 vies données

D. Rapion 4 décembre 2018 1

Martyrs d'Algérie - 19 vies donnéesLe 8 décembre à Oran, les 19 martyrs d’Algérie vont être béatifiés. Parmi eux, des religieux et religieuses, un évêque, et les moines de Tibhirine. Deux des moines, Célestin Ringeard et Michel Fleury ont été baptisés et ont vécu dans le diocèse de Nantes.

Le film Des hommes et des dieux a déplacé des foules. Le témoignage des moines de Tibhirine bouleverse, bien au-delà des chrétiens. Des vies lumineuses parlent. Xavier Beauvois, le réalisateur du film, écrivait : « Rester là, ne pas fléchir dans leur volonté de témoigner, de demeurer avec et parmi cette population. Pour moi, ce sont des aventuriers, des artistes de l’amour, des contemplatifs, des intellectuels. Et ce don de soi : c’est ce qui manque le plus aujourd’hui. Vous pouvez être prêtre, moine et vous intéresser à l’Islam. J’ai été touché par ce message et l’exemple de leurs vies. Je ne vois plus le monde de la même façon. Je me sens plus serein. Avant, je pensais qu’on ne pouvait rien changer. Les frères de Tibhirine m’ont appris qu’on peut toujours ».
Certaines des scènes du film disent bien l’attention des moines aux simples gestes de la vie quotidienne. Un peu comme dans nos familles, la vie communautaire est faite de beaucoup de détails. Or, Jésus n’a cessé d’« appeler ses disciples à prêter attention aux détails » 1. C’est dans l’attention au quotidien que se joue la sainteté d’une communauté familiale, paroissiale ou religieuse. C’est dans la vie quotidienne que les moines de Tibhirine se sont laissé transformer par l’Esprit-Saint présent en eux depuis leur baptême. Cet Esprit-Saint a fait d’eux non pas des surhommes, mais des hommes pleinement réconciliés avec le meilleur d’eux-mêmes. Oui, ils connaissent l’angoisse ; on les devine fragiles, hésitants, peureux mais ils avancent lentement vers leur visage d’éternité.

Accueillons le témoignage stimulant de nos frères moines. Grâce à leur témoignage, espérons la sainteté pour nos communautés et nos personnes. Car cette sainteté nous rend plus vivants, plus frères. Le Pape François exhorte chacun de nous : « N’aie pas peur de viser plus haut, de te laisser aimer et libérer par Dieu. N’aie pas peur de te laisser guider par l’Esprit-Saint. La sainteté ne te rend pas moins humain, car c’est la rencontre de ta faiblesse avec la force de la grâce. » 2

 

+Jean-Paul James
évêque de Nantes
(ELA Hors Série – novembre 2018)


1‑ Pape François, exhortation apostolique « Gaudete et exsultate » n° 144
2‑ Ibid, n°34

 

 

 

 

 

Partager Email Share

Un commentaire »

  1. Sr Madeleine Bourcereau 5 décembre 2018 at 17 h 15 min - Reply

    Profondément unie en cette belle célébration de la béatification des Moines de Tibhirine. Nous leur confions toutes vos intentions et votre diocèse.En profonde union de prière et de respectueuse amitié.

Laissez votre commentaire »