L’éthique du domicile : visiter dans le respect

D. Rapion 20 juin 2018 0

Jeudi 31 mai 2018 avait lieu à Saint-Julien-de-Concelles la journée diocésaine de la pastorale de la santé. Lors d’une conférence, Jean Matos, consultant et formateur en éthique médicale auprès de l’archevêché de Rennes, est venu apporter son expertise en matière d’éthique du domicile.

Une assemblée à l'écouteLorsqu’une personne est malade, à domicile ou en établissements de soins, elle peut souhaiter être visitée pour une présence, un dialogue, un accompagnement spirituel voir religieux. Dans cette optique, l’Église a mis en place des équipes de la Pastorale de la santé, en accord avec les établissements, dans le respect du cadre de la laïcité, et au nom de l’appel évangélique à être présents aux personnes les plus fragiles et à ceux qui les accompagnent (familles, soignants).

Durant sa conférence, Jean Matos a ainsi soulevé trois points majeurs :

  • Actuellement 73% des aidants estiment être mal aidés ou mal considérés par les pouvoirs publics, le vieillissement de la population risque d’accroître l’insatisfaction des professionnels et des personnes qui y ont recours.
  • Il a mis en relief comment la maison d’un particulier, quand celui-ci a besoin de soins réguliers, devient un lieu public où se croisent différents intervenants. Il faut alors veiller au respect de la vie privée et familiale.
  • Enfin il a conclu en décrivant les enjeux éthiques et spirituels qui découlent de l’accompagnement (respect de la personne et cohérence du parcours de soin). Cela nécessite pour les bénévoles d’adopter une conduite rigoureuse, sans pour autant craindre de prendre des initiatives pour s’adapter à chaque personne.

Jean Matos500 bénévoles, visiteurs auprès de malades en hôpital, clinique, EPHAD, maison de retraite et à domicile ont suivi avec intérêt cette intervention.

En début d’après-midi, trois femmes ont fait échos au propos de Jean Matos, en décrivant ce qu’elles vivaient, l’une comme cadre en hospitalisation à domicile, l’autre mère d’un enfant bénéficiant de cette hospitalisation à domicile et la troisième en charge d’une équipe mobile d’aumônerie.

En fin d’après-midi, Mgr James a présidé une célébration. Au cours de son homélie, il a salué l’action des visiteurs de malades en insistant sur le soutien qu’ils apportaient : « Parler de la rencontre c’est lutter contre ce drame du monde moderne qu’est la solitude et l’isolement ». Il les a ainsi encouragés à poursuivre leurs missions auprès de leurs frères et sœurs.

Pour aller plus loin :

Un petit manuel rose intitulé « Charte éthique et relations de soins au domicile ». Ce livret propose des repères éthiques à l’ensemble des intervenants, professionnels ou non, investis auprès de la personne et de ses proches dans ce lieu de l’intimité. Un recueil informatif, rédigé par Emmanuel Hirsch, directeur de l’Espace éthique de la région Ile-de-France, accessible et téléchargeable via le lien suivant : www.espace-ethique.org

 

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »