Le Pas de Côté ! du VAN au Passage Sainte-Croix

D. Rapion 27 juin 2018 0

Expo Philippe RametteComme chaque été, le Passage Sainte-Croix ouvre ses portes au Voyage à Nantes, et invite cette année l’artiste Philippe Ramette à exposer dans les intérieurs et le jardin. Ainsi, une sculpture habite le jardin. Éloge de la discrétion tente de se fondre dans le décor, tandis qu’à l’intérieur du Passage Sainte-Croix, Points de vue propose une sélection de  photographies de l’artiste et un film making-of qui permet de mieux saisir son univers.

Exposition au Passage Sainte-Croix jusqu’au 25 août, les Éloges sont également présentées au Passage Pommeraye, Cours Cambronne, au Château des Ducs de Bretagne, et place Bouffay.

Avec ses Expérimentations irrationnelles qui défient les lois de la gravité, Philippe Ramette propose au public, entre comédie et tragédie, une réflexion sur notre relation au monde, au temps et aux paysages. Il en donne une version à la fois absurde et métaphysique. Il propose des points de vue décalés sur le monde qui nous entoure. Sa série d’Éloges rend hommage, non pas à la gloire d’un homme, mais à une attitude.
Ainsi, par cette exposition estivale, Philippe Ramette se confronte à la question posée par le Passage Sainte-Croix lors de sa saison culturelle 2017 / 2018 : Comment habitons-nous
le monde ?
Qu’il s’agisse de son dessin, de sa sculpture ou de sa photographie, Philippe Ramette joue avec des perspectives faussées sur le monde. Élégamment vêtu de son costume noir, il est connu pour se représenter lui-même, apparaissant souvent à l’envers dans un monde à l’endroit, et vice versa. Défiant les lois de la gravité et de la logique sans jamais recourir à des effets spéciaux ou à des illusions, il tient « naturellement » sa pose, marchant horizontalement sur le tronc d’un palmier (Promenade irrationnelle), flottant dans l’air (Lévitation rationnelle) à l’envers, assis sur une falaise (Seuil de fenêtre ?) (Contemplation irrationnelle), étudiant une carte en se promenant au fond de la mer (Exploration rationnelle des fonds sous-marins : à la carte), et ainsi de suite.

L’artiste interroge la réalité dans ses aspects les plus tangibles et physiques avec ces Expériences irrationnelles. Pour ce faire, il invente et crée toute une panoplie d’objets – en particulier des membres prothétiques lui permettant de contredire les codes qui régissent nos vies terrestres : bas / haut, haut / bas, petit / grand, devant / derrière… Dans le monde de Philippe Ramette – quelque part entre la comédie et la tragédie – tout invite à acquérir de nouvelles perspectives et des attitudes contemplatives sur le monde et ses paysages.

Isabelle Nagard
ELA n° 84 – Juillet-Août 2018

 

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »