Le congrès national eucharistique de Nantes, juillet 1947

Affichette-timbre du Congrès

Affichette-timbre du Congrès (©AHDN, fonds 6G).

En juillet 1947, après une interruption de 8 ans, se tenait à Nantes le premier grand congrès national eucharistique de l’après-guerre rassemblant sur le Champ-de-Mars lors de la messe de clôture plus de 200.000 personnes.


Qu’est-ce qu’un congrès eucharistique ?

Les congrès eucharistiques apparaissent à Lille en 1881. Ils se développent à plusieurs niveaux : local, diocésain, régional, national, international. Jusqu’en 1904, ils se tiennent principalement en France. A partir de 1921-1923, les congrès nationaux alternent avec les congrès internationaux sur un rythme bisannuel.

Journée de clôture du dimanche 6 juillet 1947 (©AHDN, fonds 3Y91)

Journée de clôture du dimanche 6 juillet 1947 (©AHDN, fonds 3Y91)

D’après le règlement des congrès eucharistiques (1882), ces grands rassemblements ont pour but de « faire connaître, aimer et servir Jésus Christ par des réunions internationales et périodiques, et travailler à étendre son règne social dans le monde ». « Dans chaque congrès, ce but est poursuivi de deux manières : 1° par les prières, les communions, les adorations, les hommages solennels rendus au Saint Sacrement ; 2° par des séances où l’on étudie les meilleurs procédés à employer pour raviver et étendre la dévotion à la Sainte Eucharistie ».

Si, au niveau international, les congrès eucharistiques continuent à se tenir régulièrement, la rupture sociétale des années 1960, en France, les a vus quasiment disparaître. Les Journées Eucharistiques Missionnaires (JEM) à Nantes des 24 et 25 juin prochain témoignent d’une dynamique nouvelle.

Le congrès de Nantes a suscité la production de nombreux documents (chants, photographies, affiches, livrets, médaille) qui sont maintenant conservés dans les Archives historiques du diocèse de Nantes. Un film amateur est également visible à la Cinémathèque de Bretagne (antenne de Nantes).

L’Affiche du congrès

Affiche du Congrès

Affiche grand-format du Congrès (©AHDN, fonds 6G).

L’affiche est composée par l’abbé Pierre Bouchaud (1887-1978), artiste nantais qui a décoré de nombreuses églises de la région nantaise. Il s’inspire ici de la fresque qu’il a exécutée en 1938 à l’évêché et qui représente Saint Clair arrivant en barque à Nantes, dont il allait devenir le premier évêque. Sur l’affiche, une vue générale et idéalisée de Nantes, avec ses principaux monuments, occupe le centre de la composition. Sur la rive droite de la Loire, une gerbe de blé et, sur la rive gauche, des grappes de raisin rappellent les principaux produits du sol nantais en même temps qu’elles représentent les emblèmes eucharistiques. Au premier plan, également un ostensoir entouré d’enfants en aube blanche.

L’insigne

Insigne du Congrès

Insigne du Congrès fabriquée par la maison Planchot à Fontainebleau (©AHDN, fonds 6G).

Les cantiques

Le cantique officiel du congrès « Sois béni, Roi de Paix » et le cantique d’offrande de la Journée des Enfants ont été composés par le chanoine Joseph Besnier (1898-1984), Maître de chapelle de la Cathédrale de Nantes de 1931 à 1983, et l’abbé Eugène Blineau (1886-1959), aumônier du pensionnat des Ursulines.

Cantique officiel du Congrès "Sois béni, Roi de Paix" (©AHDN, fonds 3G01).

Cantique officiel du Congrès “Sois béni, Roi de Paix” (©AHDN, fonds 3G01).

Cantique officiel du Congrès "Sois béni, Roi de Paix" (©AHDN, fonds 3G01).

Cantique officiel du Congrès “Sois béni, Roi de Paix” (©AHDN, fonds 3G01).

Cantique d’offrande

Cantique d’offrande, Journée des enfants (©AHDN, fonds 3G01).

Les décorations sur le passage de la procession du Saint Sacrement

Procession passant devant la cathédrale

Procession passant devant la cathédrale, 6 juillet 1947 (cliché M. Baudet, dédicacé à Mgr Villepelet, évêque de Nantes, ©AHDN, fonds 3Y91).

 

 

Partant du Cours Saint-André, la procession passe devant la cathédrale. Mutilée lors du  bombardement du 15 juin 1944, elle a rouvert ses portes le 16 juin 1946, après des réparations provisoires.

 

 

Les principales églises de la ville et les rues sur l’itinéraire de la procession sont décorées (rue de Châteaudun, rue de Strasbourg, cours des Cinquante-Otages, cours Franklin-Roosevelt, place de la Duchesse Anne, Pont de la Rotonde, Avenue Carnot). Les immeubles sont pavoisés de blanc et de rouge, et même de guirlandes roses dans les rues de Châteaudun et de Strasbourg.

 

 

 

 

Le cours des Cinquante-Otages paré de hauts panneaux blancs ornés d’écussons et de symboles eucharistiques (©AHDN, fonds 3Y91).

Le cours des Cinquante-Otages paré de hauts panneaux blancs ornés d’écussons et de symboles eucharistiques (©AHDN, fonds 3Y91).

La procession menée par sept suisses

La procession menée par sept suisses de la ville passe au pied du château (©AHDN, fonds 3Y91).

L’arc de triomphe

L’arc de triomphe, dominé par un ostensoir, sur le Pont de la Rotonde, entre les deux tours Lu (©AHDN, fonds 3Y129).

Podium monumental

Podium monumental dressé au Champ-de-Mars (actuel palais des Congrès) (©AHDN, fonds 3Y91).

 

Le livret – programme du congrès

Livret-programme

Livret-programme détaillé des cérémonies et chants du Congrès illustré par l’abbé Pierre Bouchaud. (©AHDN, fonds 6G)

Livret-programme

Livret-programme détaillé des cérémonies et chants du Congrès illustré par l’abbé Pierre Bouchaud. (©AHDN, fonds 6G)

La journée des enfants (jeudi 3 juillet)

Elle rassemble les enfants de chœur, les enfants des catéchismes, les petits Croisés, les Cœurs Vaillants, les Cadettes du Christ,…

Livret spécial de la journée des enfants (©AHDN, fonds 6G)

Livret spécial de la journée des enfants (©AHDN, fonds 6G)

Petits croisés devant le podium (©AHDN, fonds 3Y129).

Petits croisés devant le podium (©AHDN, fonds 3Y129).

 

L'offrande des roses (3 juillet 1947) (©AHDN, fonds 3Y129).

L’offrande des roses (3 juillet 1947) (©AHDN, fonds 3Y129).

 

Jeunes filles brandissant les pancartes des différentes provinces (3 juillet 1947) (©AHDN, fonds 3Y129).

Jeunes filles brandissant les pancartes des différentes provinces (3 juillet 1947) (©AHDN, fonds 3Y129).

 

60.000 enfants rassemblés sur l’esplanade du Champ-de-Mars (3 juillet 1947) (©AHDN, fonds 3Y129).

60.000 enfants rassemblés sur l’esplanade du Champ-de-Mars (3 juillet 1947) (©AHDN, fonds 3Y129).

Réception du Cardinal-Légat à la Préfecture (vendredi 4 juillet)

Sur la place de la Préfecture, les honneurs militaires sont rendus à Mgr Roques, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo, et Légat de Sa Sainteté Pie XII, par une compagnie d’infanterie coloniale ((©AHDN, fonds 3Y91).

Sur la place de la Préfecture, les honneurs militaires sont rendus à Mgr Roques, archevêque de Rennes, Dol et Saint-Malo, et Légat de Sa Sainteté Pie XII, par une compagnie d’infanterie coloniale ((©AHDN, fonds 3Y91).

 

Le radio-message du pape Pie XI (vendredi 4 juillet)

17h : la foule se presse dans la cathédrale. La place Saint-Pierre et le parvis sont bondés.

Par transmission radiophonique, le Pape Pie XII adresse en direct sa bénédiction à l’assemblée.

 

Concert spirituel  (vendredi 4 juillet, cathédrale)

Livret spécial du concert spirituel (©AHDN, fonds 6G)

Livret spécial du concert spirituel (©AHDN, fonds 6G)

Clou musical du Congrès, ce concert se déroule en présence d’un important auditoire qui déborde sur le parvis de la cathédrale. Grâce à la radio (TSF), il est retransmis dans le pays tout entier.

Le programme, composé par le Chanoine Joseph Besnier (1898-1984), Maître de Chapelle de la Cathédrale de Nantes, et interprété par la Maîtrise de la Cathédrale, présente la louange eucharistique dans la musique française depuis le chant grégorien. Le chanoine Marcel Courtonne (1883-1954), titulaire du Grand-Orgue de la Cathédrale, joue des variations qu’il a composées pour la circonstance.

 

 

 

 

 

 

Journée des malades (samedi 5 juillet)

Elle se déroule dans le parc ombragé du Loquidy. Les Ligueuses catholiques, des infirmières bénévoles et des membres du Secours Catholique assurent le bien-être des malades, le service d’ambulance et la distribution de médicaments.

communion distribuée aux malades (4 juillet 1947) (©AHDN, fonds 3Y129).

communion distribuée aux malades (4 juillet 1947) (©AHDN, fonds 3Y129).

Exposition d’art sacré ancien et moderne au Musée des Beaux-Arts

Livret spécial de l'Exposition d'art sacré

Livret spécial de l’Exposition d’art sacré (©AHDN, fonds 6G)