Présentation

Entre Loire et Océan – 18 siècles de vie

Le diocèse de Nantes est ouvert sur le grand large. Entre l’eau douce et l’eau salée, de la Loire à l’océan, la Loire-Atlantique offre des réalités humaines riches et parfois contrastées, avec 1 266 358 habitants (2009). En remontant l’estuaire, de St Nazaire jusqu’à Nantes, un axe d’activités se dessine. Il est important par la construction navale, l’aéronautique, la production de combustibles et de carburants, le port de commerce et ses diverses industries. La presqu’île guérandaise et la Grande Brière, ainsi que les 133 kms de littoral, au nord comme au sud, font vivre bien des métiers de la mer, du sel et du tourisme. Le port historique de Nantes a su conjuguer initiative et accueil. De tous temps on est venu s’amarrer aux quais de la Loire. Autrefois, les navires ; aujourd’hui ce sont les hommes, venus du nord jusqu’à Saint-Herblain ou du sud jusqu’à Rezé, pour une agglomération de 600.000 habitants. Les pôles d’activité sont nombreux : la recherche et la santé, l’Université et les grandes Écoles avec leurs 47 000 étudiants, l’agro-alimentaire au dynamisme considérable, les nombreux services du tertiaire. Le tramway relie les quartiers au cœur de la ville : Nantes est une ville ouverte, à la population mélangée, où se côtoient richesse et précarité, mais aussi, vigilance et solidarité.

La Sèvre nantaise

En remontant les rivières et les canaux, l’Erdre, la Sèvre nantaise ou le canal de Nantes à Brest, nous découvrons les différents visages de ce département comme le Pays-de-Retz et son Lac de Grandlieu, le Pays du vignoble, la Divate et ses coteaux, le Sillon de Bretagne, les pays de Châteaubriant et d’Ancenis, avec leurs atouts touristiques, agricoles, viticoles, avec le maraîchage et l’artisanat. il fait bon vivre en pays nantais. Et pourtant les vents toniques de l’océan poussent de nombreux missionnaires de l’Evangile vers des terres lointaines. Ils entendent l’appel du large, l’appel de Dieu. Prêtres, consacrés et laïcs, ils sont environ 250, au service de la mission universelle. Les premiers témoins de l’Evangile sont arrivés par la Loire.

Les Enfants Nantais

Après Saint Clair, au IIIème siècle, la vie chrétienne s’est enracinée par le témoignage des martyrs, Saint Donatien et Saint Rogatien, par la prière des moines et ermites, par la prédication des missionnaires et des pasteurs, par la vie partagée de tous les fidèles. Au moment d’accueillir le 106ème évêque de Nantes, un rennais, comme évêque de l’un des neuf diocèses de la Bretagne, nous savons tout ce que nous devons à nos pères dans la foi. Nous aimons aussi nous rappeler qu’au milieu des grands tourments des guerres de religion, l’Edit de Nantes fut signé à quelques pas d’ici, en 1598. C’est une fierté et une responsabilité pour tous les dialogues de notre temps.Plus tard, la prédication de Saint Louis-Marie Grignon de Montfort, puis l’apostolat de nombreuses congrégations religieuses ont fortement marqué notre Eglise, pour son action éducative et sa présence aux malades et aux plus pauvres. Après les douloureuses épreuves de la 2 guerre mondiale, et notamment les bombardements de Nantes et de Saint Nazaire, les catholiques ont œuvré courageusement pour le bien commun, par le développement de l’enseignement catholique, qui scolarise aujourd’hui 98300 élèves dans le département, par le témoignage de foi et la responsabilité sociale des membres de l’action catholique spécialisée et générale, par la construction de nouvelles églises. Aujourd’hui, les équipages se sont diversifiés davantage encore, avec le déploiement de nouveaux charismes dans de nombreuses communautés nouvelles mais aussi par la recherche de nouvelles formes de témoignage et de solidarité dans les paroisses. Tout cela donne une alchimie particulière : un goût prononcé pour articuler la foi reçue et nos responsabilités humaines, et aussi une manière parfois vigoureuse de défendre nos convictions.

Avec 382 prêtres, 50 diacres permanents, 12 séminaristes en formation, 1200 consacrés et 200 laïcs en mission ecclésiale, le diocèse de Nantes pourrait faire envie ; mais nous connaissons nos fragilités et l’ampleur de la mission. Après le jubilé de l’an 2000, le remodelage pastoral a conduit le diocèse à un approfondissement spirituel et pastoral et à de nouvelles collaborations, sur les territoires des douze zones pastorales. Actuellement, le diocèse ce sont 84 paroisses, des services, des mouvements apostoliques, éducatifs et spirituels, des congrégations religieuses et communautés nouvelles.

Pages : 1 2 3 4