Retour en photos des JMJ avec le diocèse de Nantes

D Rapion 7 août 2016 0

jmj CracovieC’est fatigués mais dans la joie que les 500 participants aux JMJ de Cracovie sont rentrés à Nantes le 2 août dernier! Une expérience formidable avec un accueil extraordinaire  de la part des polonais!  Tout s’est très bien passé ! Placée sous le signe de la Miséricorde, cette édition polonaise a permis aux jeunes de vivre une expérience spirituelle, communautaire et personnelle, inédite!  Dans les pas de Saint Jean-Paul II et de Sainte Faustine, ils ont expérimenté et confronté leur foi à un niveau universel avec d’autres jeunes du monde entier dans un réel esprit fraternel. De nombreux prêtres du diocèse et Mgr James, évêque de Nantes, accompagnaient le groupe de Loire-Atlantique. Particularité de cette édition, des jeunes familles et des personnes handicapées composaient la délégation !  

Retrouvez toutes les photos des JMJ – Nantes ici
Les photos générales des JMJ 

Retour sur ces JMJ avec le Père Augustin Drillon, curé à Châteaubriant et Moisdon-la-Rivière :

Journées Mondiales de la Jeunesse et Fraternité

JMJ Diocèse de NantesCe sont les 5ème JMJ auxquelles je participe. Je suis de plus en plus impressionné par cet événement. Quand le Pape Jean-Paul II eut cette intuition qu’il fallait rassembler les jeunes du monde entier, il voyait – il y a plus de 30 ans – que le monde était un village et que l’Eglise avait une Parole pour tous ses jeunes.

Techniquement l’évènement est stupéfiant (plus de 2 millions de personnes réunies sans incident), mais là n’est pas encore le plus impressionnant. C’est sur le plan humain et spirituel que je reste sans voix et profondément émerveillé. En effet, alors que le monde est en feu, la 3ème guerre mondiale est commencée « en morceaux », des jeunes de plus de 180 pays se donnent la main. J’ai parlé avec des Israéliens, des Libanais, des Irakiens et bien d’autres. Les Polonais accueillaient des Allemands et des Russes ! Tous nous nous donnons la main. Je ne vois pas d’autres mots pour expliquer cela que celui de miracle !

JMJ Diocèse de NantesLe cœur de tous ces jeunes est touché. Ils viennent de partout : des 4 coins du monde et des 4 coins de la paroisse ; certains sont profondément chrétiens, d’autres ne sont pas baptisés. Tous sont de la même humanité, et vibrent au même Message.

Le Message du Pape est direct. D’un coté il montre Jésus – comme cette immense fresque derrière l’autel du Campus Misericordiae (lieu de la Veillée et de la célébration de la Messe d’envoi) ; comme quand durant la veillée d’adoration eucharistique, dans un très beau silence, il invite 2 millions de jeunes à se tourner vers Jésus-Hostie !! De l’autre coté, s’adressant à des jeunes bien du monde, il leur rappelle leur liberté : il les invite à sortir du canapé confortable de la vie facile dans lequel leur liberté se perd…, à mettre leurs chaussures de marche – à crampons ! –, et à laisser une emprunte dans notre monde, à construire des ponts. Dieu t’attend pour transformer le monde, et oser la fraternité à la manière de Jésus-Christ !

JMJ Diocèse de Nantes Je voudrais conclure ainsi. Alors que le monde se déchire de partout, l’Eglise catholique fait une œuvre de communion incroyable. Des sommes considérables sont dépensées pour assurer la paix dans le monde : pourquoi l’ONU ne financerait pas les JMJ – quel moyen plus efficace que de faire expérimenter aux jeunes qu’ils sont tous frères, pour que demain, ils vivent dans l’amour !? Ou bien encore : alors que 2 individus fanatisés assassinent le P. Jacques Hamel, le Saint Père réunit 2 millions de jeunes dans la fraternité. Pourquoi ne parle-t-on pas un million de fois plus des JMJ que de ces 2 assassins ? Ces questions paraissent étonnantes, presque impertinentes. Pourquoi ? Force est de constater que l’Evangile, porté par l’Eglise, réunit mystérieusement des jeunes du monde entier. L’Évangile nous donne d’oser vivre la fraternité ! C’est cette fraternité qui m’a tellement touché, qui me laisse émerveillé et qui ravive mon espérance…

Les JMJ à l’heure du bilan 

Télécharger (PDF, 3.66MB)

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »