Recevoir le pardon du Seigneur

D Rapion 24 février 2016 1

Les 4 et 5 mars prochain, les catholiques sont invités à consacrer 24h pour le Seigneur autour de la prière et de la confession. Une initiative qui pour sa troisième année, trouve pleinement écho dans l’année de la Miséricorde ouverte le 8 décembre dernier.

À travers cette invitation et en cette période de Carême, il s’agit pour les chrétiens d’offrir 24 heures au Seigneur comme l’a écrit le Pape dans la bulle d’indiction : « Puisse le Carême de cette Année Jubilaire être vécu plus intensément comme un temps fort pour célébrer et expérimenter la miséricorde de Dieu. ». Des propositions paroissiales vous sont faites!

Les paroisses du diocèse de Nantes proposent dans ce temps de Carême, placé sous le signe de la Miséricorde, de pouvoir expérimenter la Miséricorde divine à travers le Sacrement de réconciliation. Ce sacrement est le signe de l’amour infini de Dieu. Le pardon de Dieu est toujours possible, si nous faisons une démarche vraiment sincère. En se reconnaissant pécheur, nous croyons que l´Amour infini de Dieu est toujours le plus fort. Le dialogue avec un prêtre est le signe efficace de la réconciliation avec Dieu et avec nos frères. Le pardon de Dieu est exprimé par les paroles du prêtre: « Que Dieu notre Père vous montre sa miséricorde ; par la mort et la résurrection de son Fils, il a réconcilié le monde avec lui et il a envoyé l’Esprit-Saint pour la rémission des péchés : par le ministère de l’Eglise qu’il vous donne le pardon et la paix. »

A Nantes, pour les paroisses du centre, par exemple, à l’église saint Nicolas le 4 mars, des prêtres se relayeront de 10h à 23h pour accueillir ceux qui souhaiteront se confesser.

Renseignez-vous auprès de votre paroisse près de chez vous pour connaître toutes les propositions faites à cette occasion. D’autres dates sont proposées. Des prêtres sont à votre disposition  tout ce temps de Carême pour vous accueillir et donner le Sacrement de réconciliation.

Initiatives des Clarisses de Nantes

Pour répondre à l’appel du Pape “24 H pour le Seigneur” jour de prière et de jeûne qui a lieu cette année le 4 mars, nous organisons au monastère un temps non-stop de prière, comprenant : les différents Offices de la Liturgie des heures, la Messe, un chemin de croix, le chapelet, l’adoration eucharistique et une veillée le soir pour terminer.

Télécharger (PDF, 162KB)

Partager Email Share

Un commentaire »

  1. Dechalotte Marie-Hélène 25 février 2016 at 7 h 04 min - Reply

    Bravo pour cette belle initiative ! L’adoration y tient une place importante… ne pourrait-on pas imaginer quelques temps d’étude biblique au cours de ces 24 h ? Car l’Ecriture est aussi le lieu de la rencontre avec Dieu…
    Bien amicalement,
    MHD

Laissez votre commentaire »