Exhortation du Pape François “Amoris Laetitia” : de l’accompagnement et du discernement

D Rapion 11 avril 2016 0

C’était la foule des grands jours à Rome au Vatican, salle de presse, ce vendredi 8 avril pour la présentation de l’Exhortation apostolique post-synodale, rédigée par le pape François. A l’issue de cette sortie officielle, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, et Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, ont présenté « Amoris Laetitia » (La joie de l’amour), exhortation apostolique post-synodale, rédigée par le pape François, suite aux deux synodes sur la famille.

Pour un discernement spirituel
Président délégué du Synode ordinaire sur la famille (2015), le cardinal Vingt-Trois, archevêque de Paris, a tenu à préciser que « le Pape ne peut pas définir, depuis Rome, toutes les conséquences de la foi chrétienne ». Il a souligné, qu’au contraire, la démarche du pape François consiste à partir des réalités vécues par les familles d’aujourd’hui. La pastorale, a-t-il expliqué, n’est ni « l’ingénierie de solutions toutes faites », ni « l’application aveugle d’ordres ». Le cardinal n’en a pas moins noté que François consacre plusieurs chapitres à rappeler la doctrine de l’Eglise catholique. L’originalité de ce texte est l’accent mis sur le discernement spirituel. « Le Pape dit que même si l’on n’est pas conforme, on appartient à l’Eglise » résume l’archevêque de Paris. Et de citer pour modèle l’attitude d’accueil du Christ. Le Pape encourage donc un regard positif sur les familles. Avec le même souci d’aller vers « les périphéries », l’Eglise catholique est invitée à rencontrer « ceux qui ne sont pas dans les clous » dans leur familiale. L’accompagnement dans un cheminement, « par la Parole de Dieu et la prière », doit alors permettre de progresser « dans la fidélité au Christ ».

Un message pour toutes les familles
Pour le Président du Conseil Famille et Société, Mgr Brunin, évêque du Havre, l’exhortation apostolique Amoris Laetitia a, comme l’encyclique Laudato Si’, une portée universelle, car « la famille est une réalité qui concerne tous les hommes ». Il pousse l’analogie avec l’écologie, en parlant d’ “écologie familiale”, comme d’une composante de l’écologie intégrale, prônée par Laudato Si’. Fruit d’un synode « qui a pris son temps » – avec une session extraordinaire en 2014 et une session ordinaire en 2015 – l’exhortation veut faire la promotion de la famille dans l’Eglise et dans la société, à travers le dialogue et l’action. Ce texte met notamment en avant la formation de la conscience et le discernement d’éléments positifs dans des situations qui peuvent paraître « imparfaites ou inachevées ». Comme le cardinal Vingt-Trois avant lui, l’évêque du Havre a redit qu’il n’y avait pas de changement doctrinal et que la posture du Pape ne se situait pas au niveau de « normes, règles ou interdits » mais plutôt d’un « appel à vivre la famille de façon évangélique ». A travers Amoris Laetitia, l’Eglise est « en service d’humanité dans une société en perte de repères ». La famille, pour l’Eglise, est bien « une expérience humaine et humanisante ».

source http://www.eglise.catholique.fr/

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »