26 et 27 septembre 2015 : Festijoie 2015 à l’Abbaye de Melleray

D. Rapion 18 septembre 2015 0

Festijoie 2015

« Le Festival de la Joie est un grand rassemblement, une grande fête, organisée par les chrétiens des quatre paroisses du doyenné de Châteaubriant (Derval, Nozay, Châteaubriant et Moisdon-la-Rivière) pour toutes les familles et spécialement pour les enfants. L’objectif est de ” booster ” nos communautés chrétiennes, de leur faire vivre un moment de grâce ecclésiale qui les aide à vivre ce que le pape François appelle une ” conversion pastorale ” : passer d’une pastorale de l’entretien de l’existant (« on a toujours fait comme ça »), à une dynamique d’évangélisation. Il s’agit de se mettre résolument en marche vers notre avenir ! Notre avenir, ce n’est pas une situation de chrétienté, où tous les habitants de la région adhéreraient massivement à la foi chrétienne ; cela c’est notre passé ! Notre avenir, c’est l’émergence d’une nouvelle génération de famille chrétienne, sans doute peu nombreux, mais qui formeront la trame de notre communauté paroissiale dans quelques années. » .

Père Patrice Éon,
doyen de la zone paroissiale de Châteaubriant

Un grand chapiteau dans une abbaye, celle de Melleray, voilà qui n’est pas courant !

Le samedi, toutes les forces vives de nos paroisses se retrouveront autour de grands témoins pour se former à l’évangélisation : le père Nicolas Buttet, la famille Blaise.

L’exhortation du pape François, « La joie de l’Evangile », sera le fil conducteur.

Le dimanche se présentera comme une grande fête familiale, joyeuse, pleine d’espérance, autour du seigneur. Toutes les générations sont attendues, mais les jeunes familles avec des enfants seront particulièrement mis à l’honneur ! Animations, jeux, stands, témoignages, musique, concert de pop louange, solidarité, prière etc. Tous les ingrédients rythmeront, à la carte, jusqu’à l’envol des colombes en fin d’après-midi pour cette journée pour en faire une fête inoubliable.

 

Télécharger (PDF, 4.12MB)

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »