23 juin 2018 : Ordinations diaconales en vue du sacerdoce en la Cathédrale de Nantes

D. Rapion 15 juin 2018 1

Thomas Cruchet & Nicolas HarelThomas Cruchet, Nicolas Harel : futurs diacres… en vue d’être prêtres.

Le premier se destinait à la construction de maisons en bois en Autriche, le second était professeur d’histoire au Loquidy, tous deux ont finalement accueilli un autre projet qui mûrissait depuis des années.
Après une première année de discernement à la Maison Charles de Foucauld (Saint-Pern – 35), ils sont entrés au séminaire Saint-Jean de Nantes. Le samedi 23 juin 2018, à 15h, en la Cathédrale de Nantes, Mgr Jean-Paul James les ordonnera diacres en vue du sacerdoce.

La célébration sera retransmise en directe par Radio Fidélité.


Thomas Cruchet, 29 ans, ingénieur de l’École Supérieure du Bois, explique sa vocation :

« Avant même de te façonner dans le sein de ta mère, je te connaissais ; avant que tu ne sortes de son ventre je t’ai consacré ; je fais de toi un prophète pour les nations. » Cette parole du prophète Jérémie m’a été donnée de manière personnelle lors d’une retraite et étonnamment, elle sera lue lors de la messe de mon ordination diaconale. À travers elle, je découvre le mystère d’un appel qui m’a été adressé dès mon enfance, celui de mon baptême, puis plus tard, durant mes études supérieures, un appel à tout donner pour annoncer le Nom de Jésus aux nations, en devenant prêtre. Cet appel a grandi dans un terreau favorable ; une famille nombreuse aimante et priante, les servants d’autel, le scoutisme… mais il s’est réalisé aussi à travers la rencontre concrète d’un prêtre, à Lourdes, qui m’a fait découvrir la joie de vivre cette vocation ! Et de cela je rends grâce à Dieu, car le chemin de vie et de foi que j’ai parcouru depuis a été source de grandes joies ! Oui, Dieu est bon !


Nicolas Harel, 40 ans, est originaire de Paimboeuf, il a suivi ses études à Nantes avant de devenir professeur d’Histoire-Géographie :

« C’est là que le Seigneur est venu me rattraper ! »
Depuis que petit garçon, il m’a été donné de devenir servant d’autel, je sens grandir en moi un attrait intérieur qui me pousse vers Jésus. De nombreux témoins dans mon parcours de foi m’ont aidé à faire croître cette amitié avec le Christ. C’est cette passion dévorante qui m’a amené, après bien des hésitations, à me rendre disponible afin de Le laisser former en moi un « cœur de pasteur ».

Aujourd’hui, je suis dans l’action de grâce pour la vie fraternelle vécue au séminaire et l’œuvre que Dieu réalise dans les différentes communautés que j’ai rencontrées (paroisses, centre de détention). Toutes ces expériences m’ont donné de contempler, dans le visage des séminaristes, des fidèles, des religieux, des diacres et des prêtres, qui ont croisé ma route, le Christ  présent et agissant dans son Église.


Durant leur formation, les deux séminaristes ont vécu des temps d’insertion pastorale, pour Thomas Cruchet, à Machecoul, Châteaubriant et Saint-Nazaire, et Nicolas Harel, à Nantes, Vallet, et Saint-Nazaire.

Les chrétiens du diocèse, et particulièrement de ces paroisses sont invités à leur ordination.

 

 

 

 

Partager Email Share

Un commentaire »

  1. JOZAN Bernard 9 mai 2018 at 12 h 22 min - Reply

    Grande joie de voir Thomas et Nicolas avancer vers l’ordination diaconale.
    Grande tristesse de ne pas pouvoir participer à la célébration…. en raison de trois mariages à célébrer dans ma paroisse : 11h, 14h et 16h le samedi 23 juin.
    J’espère que les autorités du diocèse auront la bonté l’année prochaine de programmer leur ordination sacerdotale un dimanche après-midi !!!
    Père Bernard Jozan +

Laissez votre commentaire »