21 mai 2017 : Retour sur le Grand Pardon de Saint Yves à Tréguier présidé par Mgr James

D. Rapion 22 mai 2017 0

Mgr James portant le chef de Saint YvesChaque 21 mai, le Grand Pardon de Saint Yves à Tréguier (22) est un hommage rendu au saint patron des avocats et des magistrats. Il a exercé ces fonctions simultanément comme juge d’un tribunal ecclésiastique (official) et avocat devant les juridictions féodales ou royales. Il est d’ailleurs également le saint patron de l’ensemble des professions juridiques (notaires, huissiers de justice, professeurs de droit…). Honoré et vénéré comme tel, en Bretagne, bien sûr, il l’est aussi dans la France entière et dans de nombreux pays.

C’est Mgr Jean-Paul James, Évêque de Nantes, qui présidait ce pardon, ce 21 mai 2017, devant de nombreux fidèles et juristes venus fêter leur saint patron.

Le pardon commence par une grand-messe pontificale concélébrée dans la cathédrale de Tréguier. Au son des bombardes et cornemuses, une grande procession accompagne ensuite le reliquaire contenant le chef de Saint Yves, jusqu’à l’église de Minihy, paroisse de son village natal, distante de 2km environ. Cette  procession est  suivie par des milliers de fidèles (5 000 environ ces dernières années) au nombre desquels, outre les bretons et bretonnes en costume traditionnel,  cheminent les membres des professions juridiques,  revêtus de leur robe (noire ou rouge) lorsqu’elle constitue leur “tenue de travail”. A l’entrée du village, les nombreuses bannières sortent du cortège et viennent s’incliner trois fois devant la châsse : une fois pour le saint, une fois pour le juge et une fois pour l’ami des pauvres. Après le retour en centre-ville, le chant du célèbre cantique breton dédié à saint Yves, “Kantik sant Erwan”, et la pause déjeuner, le pardon s’achève dans la cathédrale  par un chapelet médité, les vêpres et le Salut du Saint-Sacrement.

Yves Pittard,
avocat honoraire et ancien professeur de droit

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »