15 septembre 2012 : Nantes – Orientations pour la Confirmation des Jeunes

D Rapion 15 septembre 2012 0

Samedi 15 septembre étaient réunis au Fort de Nantes toutes les personnes concernées par la confirmation des jeunes dans le diocésaine de Nantes.

Mgr Jean-Paul James leur a remis officiellement les « Orientations pour la Confirmations des Jeunes ».


Le Fort (Nantes) : Présentation des Orientations pour la Confirmations des Jeunes

 

La Joie d’être confirmés

Les confirmations célébrées font partie des moments importants d’un ministère d’évêque. Certains s’étonnent : « Mais c’est habituel ! » Pourtant, je ne m’y habitue pas. Chaque célébration est unique, les jeunes et adultes rencontrés aussi. C’est une vraie joie de célébrer des confirmations, joie pour les jeunes et adultes confirmés, joie pour les communautés chrétiennes rassemblées, joie pour les célébrants, celles et ceux qui ont accompagné les confirmés, joie pour les proches et tout spécialement les parrains et marraines. Cette joie éprouvée est un des fruits de l’Esprit-Saint.

Lors d’un conseil diocésain de la pastorale des jeunes, une étudiante évoquait sa confirmation célébrée cinq ans auparavant : « la confirmation, pour moi, c’était quelque chose de grand. Envoyer une lettre à l’évêque, j’ai mis beaucoup de temps à réfléchir sur ce que je voulais lui dire. Le moment venu, cela m’a apporté beaucoup plus de foi qu’avant, cela permet de faire un grand pas, d’avancer dans la vie. Fête, moment de joie, avec la famille. Comme on avait un animateur exceptionnel, après on a encore eu des rencontres. La confirmation, c’est des rencontres et de la joie ». Au milieu de démarches parfois hésitantes, les jeunes, en effet, prennent très au sérieux leur confirmation.

L’enjeu des confirmations de jeunes et d’adultes, c’est l’aujourd’hui et l’avenir de la foi en Loire-Atlantique, de la mission reçue du Seigneur à annoncer et à vivre l’Évangile. L’Église qui est à Nantes, est-elle Église de Pentecôte ? La Parole du Christ ressuscité est actuelle : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint- Esprit qui viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins » (Ac 1, 8).

 Aujourd’hui, l’Église veille à accueillir les demandes sacramentelles reçues de parents, d’enfants en âge scolaire, de jeunes. Mais ces démarches sont moins nombreuses. Certains sacrements voient leur fréquentation baisser de manière importante. C’est le cas de la confirmation des jeunes, même si, dans le même temps, se développent des demandes de la part d’adultes. Il nous faut promouvoir une « pastorale de la proposition » des sacrements, comme y invitait la lettre des évêques aux catholiques de France. Le faisant, « l’Église ne craint pas de prendre l’initiative, en invitant à faire la rencontre du Christ dans les sacrements»[1].

Dix ans après la publication de la lettre pastorale de Monseigneur Georges Soubrier, j’ai souhaité rencontrer les animateurs de groupes de jeunes confirmands du diocèse. Je me réjouis que les adultes soient de plus en plus nombreux à demander à être confirmés. Je n’oublie pas la beauté de leur démarche et j’encourage le plus grand nombre d’adultes baptisés et pas encore confirmés à demander, préparer, célébrer ce sacrement. Mais avec les animateurs des groupes de jeunes dans les paroisses, les écoles, les aumôneries ou les mouvements, j’ai voulu faire un point sur la préparation de la confirmation des jeunes du diocèse : les modalités, les attentes, les difficultés rencontrées, les questions. Une première réunion a permis de repérer cinq thèmes à travailler : l’appel des jeunes à être confirmés, les itinéraires de préparation à ce sacrement, le lien des jeunes confirmands au sacrement de l’Eucharistie, la célébration elle-même du sacrement de confirmation et les propositions après la confirmation. Le fruit du travail de ces cinq ateliers a été repris dans une deuxième rencontre diocésaine et a permis la rédaction des fiches qui constituent la deuxième partie de ce document. Pour la première partie, j’ai choisi de suivre le déroulement de la célébration du sacrement de confirmation.

Mgr Jean-Paul James
Évêque de Nantes

 


[1] Lettre des évêques aux catholiques de France, 1996, Le Cerf, p. 92.

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »