13 mai – Calvaire de Pont-Château – Fête de Notre Dame de Fatima

D Rapion 20 avril 2012 0

Pour célébrer la fête de Notre Dame de  Fatima, toute la communauté portugaise se retrouve au calvaire de Pont-Château  pour une journée de pèlerinage le  dimanche 13 mai sous la présidence de Mgr Jean-Paul James, évêque du diocèse de Nantes.  C’est un pèlerinage ouvert  à tous !


Programme : 

11h, célébration de  l’Eucharistie
– Le repas pique-nique se fera sur place dans une ambiance conviviale
– Avant la procession,  temps d’échange avec Mgr James.
– 15 h,  Procession  avec Chapelet médité, sur le chemin de Croix.

 

Un dimanche, 13 mai 1917, trois enfants gardent leurs brebis sur les collines de Fatima, au Portugal. Lucie, âgée de 10 ans et ses cousins François et Jacinthe âgés respectivement de le 9 et 7 ans sont les heureux choisis de la Vierge.

En entendant sonner midi au loin, ils s’agenouillent et récitent le chapelet. Leur prière est interrompue par la vue d’un éclair, puis d’un second plus brillant que le premier. Le ciel est cependant sans nuages. Ô merveille! à quelques pas, sur les branches d’un chêne vert, ils aperçoivent une belle Dame plus étincelante que le soleil. Eblouis autant que terrifiés, les trois enfants veulent s’enfuir, mais la mystérieuse apparition les rassure par un geste de maternelle bonté et leur dit: «N’ayez pas peur, Je ne vous ferai pas de mal.» Après quelques minutes d’un silence extatique, Lucie ose demander: «Qui êtes-vous? — Je suis du ciel, répond la céleste vision, Je suis descendue pour vous demander de venir ici, six mois de suite, le 13 de chaque mois.» La Vierge leur recommande de réciter souvent le chapelet. «Vous ajouterez cette prière après le Gloria Patri: «Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.» Puis, Elle Se tait et S’éloigne doucement, comme poussée par un zéphir et disparaît dans la lumière du soleil. À tous les 13 des cinq mois suivants, les enfants ont la joie insigne de revoir la belle Dame. La nouvelle des apparitions se répand rapidement dans la région. Le 13 juillet, la foule des curieux atteint cinq mille et en août, elle se chiffre à près de vingt mille. Enfin, le 13 octobre, environ soixante-dix-mille personnes accourent malgré la pluie.

 

 

Télécharger (PDF, 556KB)

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »