Retour sur une soirée d’échanges en paroisse pour le Grand débat national

D. Rapion 18 mars 2019 0

Débats en paroisseLors de sa réunion de janvier l’Équipe d’Animation Paroissiale avait confié au pôle Solidarité la charge d’organiser une réunion publique citoyenne s’inscrivant dans le cadre du Grand débat national, comme nous y invitaient les évêques. Une équipe d’animation constituée de cinq paroissiens a préparé la réunion, laquelle a dûment été inscrite sur le site national du débat et s’est tenue le 4 mars 2019 dans la salle Saint-Léger à Orvault (paroisse Sainte-Bernadette-et-Saint-Léger-d’Orvault) de 20h30 à 22h45.

74 personnes se sont déplacées. La participation était ouverte à tous les citoyens, et l’invitation avait été relayée par les journaux Ouest France et Presse Océan. Dans leur très grande majorité les participants étaient des personnes de plus de cinquante ans (cette caractéristique semble partagée par les autres réunions publiques du Grand débat tenues sur le territoire français). On estime qu’environ les deux tiers étaient des paroissiens habituels. Les discussions se sont déroulées dans une ambiance à la fois de forte motivation et de grand respect mutuel.

Les débats furent organisés en 6 tables de 12 à 14 personnes, autour des cinq questions qu’avaient proposé de traiter les évêques :

  • Quelles sont selon vous, en essayant de les hiérarchiser, les causes principales du malaise actuel et des formes violentes qu’il a prises ?
  • Qu’est-ce qui pourrait permettre aux citoyens dans notre démocratie de se sentir davantage partie prenante des décisions politiques ?
  • Quels sont les lieux ou les corps intermédiaires qui favoriseraient cette participation ?
  • Quel « bien commun » recherché ensemble pourrait fédérer nos concitoyens et les tourner vers l’avenir ?
  • Quelles raisons d’espérer souhaitez-vous transmettre à vos enfants et petits-enfants ?

À chaque table les participants débattirent librement, puis exprimèrent leurs avis ou propositions sur les feuilles A5. Celles-ci furent collectées pour une remontée sans débat au cours de laquelle les contributions furent lues.

Des thèmes récurrents sont apparus, comme :

  • la critique faite au gouvernement d’être éloigné des Français,
  • la crise de sens que vivent nos concitoyens tant individuellement que collectivement comme nation, et qui fait qu’on se réfugie dans une société de consommation,
  • le souci de la préservation de notre planète,
  • la nécessité du respect mutuel au sein de la communauté nationale,
  • l’importance de l’éducation des enfants.

Après la réunion les contributions ont été mises par écrit in extenso de façon à constituer le compte rendu qui a déposé sur le site national du Grand débat.

 

Jacques Tribout
Animateur du pôle Solidarité

 

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »