Père Jean-Baptiste Malo déclaré Martyr du Laos par le Pape François

D Rapion 9 juin 2015 0

En 2014, le diocèse  de Nantes célébrait, en la paroisse Saint-Clair en Pays Nozéen, les 60 ans de la mort du Père Jean-Baptiste Malo, prêtre des Missions étrangères de Paris.   Ce prêtre né à Vay, baptisé à la Grigonnais vient d’être reconnu Martyr, étape ultime vers la célébration de béatification dont nous attendons désormais la date.  Nous nous réjouissons également pour les autres diocèses français dont celui de Rennes, Dol et Saint-Malo et le diocèse de Luçon. 

Grand jour pour notre diocèse  mais aussi  grand jour pour l’Église du Laos : le Pape François a donc signé ce vendredi 5 juin 2015 le décret reconnaissant le martyre d’un jeune prêtre, Joseph Thao Tien, et de 14 autres religieux et laïcs qui ont perdu la vie entre 1954 et 1970 au Laos, assassinés, exécutés ou morts d’épuisement. Ils furent assassinés pour leur foi dans le contexte de la guérilla communiste qui était déterminée à éliminer tout ce qui était étranger et chrétien. Certains étaient laotiens, souvent catéchistes, d’autres missionnaires étrangers, des Missions Étrangères de Paris pour les uns, Oblats de Marie Immaculée pour les autres. Parmi eux des français originaires de l’Ouest comme le père Jean-Baptiste Malo. Tous payèrent de leur vie leur engagement à la suite de l’Evangile et leur décision de rester sur place malgré les lourdes menaces qui pesaient sur eux.

Le prêtre laotien Joseph Tien (1918-1954) est considéré comme le premier martyr laotien. Dix prêtres français ont aussi payé de leur vie leur engagement pour l’évangélisation du Laos, parmi lesquels cinq prêtres des MEP : Jean-Baptiste Malo (1899-1954), René Dubroux (1914-1959), Noël Tenaud (1904-1961), Marcel Denis (1919-1961) et Lucien Galan (1921-1968), et cinq prêtres des OMI : Louis Leroy (1923-1961), Michel Coquelet (1931-1961), Vincent L’Hénoret (1921-1961), Jean Wauthier (1926-1967) et Joseph Boissel (1909-1969).

Figurent aussi parmi ces martyrs reconnus le catéchiste thaïlandais Joseph Outhay (1933-1961), le catéchiste laotien Luc Sy (1938-1970) et les laïcs laotiens Thomas Khampheuane (1952-1968) et Maisam Pho Inpeng (1934-1970).

L’évangélisation du Laos est récente. Les prêtres des Missions étrangères de Paris furent les premiers à apporter l’Evangile dans ce pays à la fin du 19° siècle. Aujourd’hui encore les chrétiens vivent sous étroite surveillance. A ces 15 martyrs du Laos, il faut ajouter le missionnaire italien Mario Borzaga est son catéchiste hmong, tués eux aussi en haine de la foi au Laos en 1960. Leur procès diocésain, instruit en Italie, a également abouti. Le décret les concernant a été signé par le Pape François au début du mois de mai.

Source Radio Vatican 

 

BIOGRAPHIES DES PREMIERS TÉMOINS
DE L’ÉGLISE DU LAOS :

  

Télécharger (PDF, 2.75MB)

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »