Hiver solidaire : depuis 10 ans à Paris, aujourd’hui à Nantes !

D. Rapion 10 novembre 2018 0

Hiver solidaire à St Jean-Paul IIA partir du 3 décembre, les paroisses Notre-Dame-de-Nantes et Saint-Jean-Paul-II vont mettre en œuvre l’opération « Hiver solidaire » : accueillir dans un lieu paroissial et pour une durée de quatre mois 4 personnes sans domicile fixe, afin de leur offrir le repas du soir, un lieu ou dormir…et surtout l’accompagnement de paroissiens bénévoles qui se relaient pour partager ces repas et ces nuits. Loïc Luisetto coordonne cette initiative pour le diocèse, il partage son expérience et ses encouragements pour passer à l’action :

Pendant plusieurs années, nous avons eu l’immense privilège de partager notre vie avec des personnes exclues, que se soit dans les Favelas de Salvador de Bahia auprès des enfants laissés pour compte et des adolescentes enceintes ou, à Nantes, au sein de la maison de l’association « Lazare », auprès des personnes qui ont connu la rue. Ces missions au service de l’autre nous ont apporté à chacun une joie profonde !

La joie de servir d’abord, la joie de voir des personnes se relever, la joie de recevoir sans mesure équivalente à notre don ! Enfin et surtout, la joie de la conversion en rencontrant au travers de l’autre, de celui qui est à la marge, de celui qui habite nos périphéries, le Christ vivant !

Le don de soi n’est pas le privilège de quelques-uns, puisque chacun de nous est appelé par le Christ à servir son prochain, son pauvre ! Cela peut être notre conjoint, un parent, un frère, un ami… Le Saint Père attaché à cette « Eglise Pauvre pour les Pauvres » invite d’ailleurs «  chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au cœur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare gît à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale. »

Vous êtes nombreux à vous demander : mais moi qu’est ce que je peux faire, et en paroisse que pouvons-nous faire ? Chacun de nous apporte une réponse personnelle à cette interpellation, mais la question se pose de savoir comment, en paroisse, nous nous mettons ensemble au service du pauvre… Car c’est aussi notre mission paroissiale, communautaire, de prêter attention à ce « Lazare », pas seulement au travers d’une charité descendante, en lui offrant du pain, mais par le partage même de ce pain !

Une amie qui témoignait de sa vie de galère auprès de lycéens, était interpellée ainsi par un jeune : « Pouvez-vous nous raconter quel fut votre « meilleur » moment dans la rue ? » Alors que nous nous apprêtions à passer la question, quelque peu déplacée, notre amie a tenu à répondre. Elle a raconté qu’en faisant la manche, un jeune à qui elle demandait de l’argent lui a répondu : « Je n’ai pas d’argent, mais j’ai 30 minutes ». Au bout de ce temps, le jeune homme a couru prendre son train. Pour notre amie, ce fut son meilleur moment dans la rue, un jeune lui avait prêté attention, lui avait offert sa présence gratuite, de son temps souvent compté… Cette amie allait plus loin : «  A la rue j’avais l’impression d’être du mobilier urbain, un abri de bus, une poubelle… j’étais même pire car une poubelle les gens la cherche… moi personne ne me cherchait… ce jeune homme m’a rendu ma dignité ! »

C’est pour cela, qu’après en avoir parlé à Xavier Brunier, diacre en charge de la diaconie, et avoir eu l’accord de Mgr James, nous avons souhaité proposer aux paroisses du diocèse l’aventure « Hiver solidaire ».

Par cette œuvre, les paroisses qui s’engageront dans le projet mettront à disposition des locaux au sein desquels 4 personnes en galère seront logées au cours de l’hiver, et auprès desquelles, des paroissiens serons appelés à partager le repas du soir et la nuit !

Pour la paroisse, le temps qui serait est offert au travers  « d’Hiver solidaire » est de permettre à des gens de la rue d’avoir un toit, des relations fraternelles, mais pour chacun de nous l’occasion unique de nous laisser bousculer par l’autre, d’apprendre à mieux se connaître, à mieux appréhender les difficultés de notre vie, et au travers de la rencontre, d’ouvrir notre cœur au message évangélique.

A ce jour, la paroisse Notre-Dame-de-Nantes et la paroisse Saint-Jean-Paul-II ont souhaité se lancer dans l’aventure.
Envie de rejoindre les équipes de bénévoles ? Contacter votre paroisse !
Envie de proposer le projet à votre paroisse ? Contactez le diocèse !

Saint-Jean-de-la-Croix nous le dit «  Au soir de cette vie, vous ne serez jugé que sur une seule chose : l’Amour », venez partager cet Amour fraternel au travers d’Hiver solidaire !

Loïc et Béatrice Luisetto

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »