7 juin 2015 : Fête du Corps et du Sang du Christ

D Rapion 3 juin 2015 1

Corpus Christi Belle et  si solennelle Fête que celle qu’on appelait communément la Fête-Dieu ! Comme elle porte bien son nom ! Dieu célébré dans son Corps et dans son Sang, dans son Saint Sacrement ! La Fête du Saint-Sacrement (2e dimanche après la Pentecôte) a été instituée au Moyen-Age pour commémorer la présence de Jésus-Christ dans le sacrement de l’Eucharistie. Les processions de cette fête  apparaissent à la fin du XIIIe siècle. Pendant la procession, le prêtre portait l’Eucharistie au milieu des rues pavoisées et tapissée de pétales de roses par les enfants. Fête dont beaucoup se souviennent encore aujourd’hui ! Mais il ne s’agit pas de tomber dans la nostalgie !

Chaque dimanche, nous sommes invités à  participer à ce Mystère d’Amour, ce Don indicible qui nous est offert ! Chaque eucharistie est « l’actualisation du mystère pascal du Christ dans la liturgie de l’Église », affirmait Jean-Paul II. Nombreuses sont les paroisses à proposer l’adoration du Saint Sacrement, des processions, des temps de prières !  En cette période , nous sommes invités plus particulièrement à être chacun, à notre tour, porteur de ce message d’Amour de Dieu pour nous. En Le louant, en L’adorant, en témoignant autour de nous, nous porterons le Christ à ceux qui en le plus besoin ! Nous pouvons aussi porter dans la prière tous les enfants qui feront leur Première communion ce dimanche du Saint Sacrement et ils sont nombreux ! A noter également, un grand événement à venir pour notre diocèse, souhaité par notre évêque : un Congrès eucharistique qui se tiendra en 2017 à Nantes !

Moi, je suis le Pain vivant qui est descendu du ciel, dit le Seigneur ;
si quelqu’un mange de ce Pain, il vivra éternellement.

Partager Email Share

Un commentaire »

  1. GODIN 3 juin 2015 at 14 h 23 min - Reply

    non il ne s’agit pas de tomber dans la nostalgie et le triomphalisme un peu excessif à une certaine époque,
    mais dans certains secteurs pastoraux ou certains quartiers , un parc , un espace vert un établissement scolaire peuvent être le cadre d’une petite manifestation de vénération et d’adoration du Seigneur dans l’ Eucharistie , il a toutes sortes de fêtes , il peut bien y avoir une Fête- Dieu dans un espace public ou semi-public quand cela est possible, ou au moins dans une église ou une chapelle ,un temps de vénération et adoration , avec éventuellement les louanges vespérales , et la bénédiction du St Sacrement
    P-L Godin

Laissez votre commentaire »