Synode 2018 à Rome : Les Jeunes, la foi et le discernement vocationnel

D. Rapion 8 octobre 2018 0

Synode 2018 à RomeLe pape François a convoqué le synode des évêques sur le vaste sujet des « Jeunes, la foi et le discernement vocationnel ». Du mercredi 3 au dimanche 28 octobre 2018, à Rome des évêques du monde entier (parmi lesquels quatre français : Mgr Percerou, Mgr Macaire, Mgr Lacombe et Mgr Gobillard) vont réfléchir ou plutôt « discerner » sur la jeunesse.

« Discerner », voilà sans doute le mot d’ordre qui semble rassembler les insistances du Souverain Pontife depuis son élection. Les trois parties de l’intrumentum laboris, (document qui servira de base aux pères synodaux lors de leurs rencontres au Vatican) suit un plan tripartite qui le prouve : Reconnaître, Interpréter, Choisir.

Invités à « reconnaître », l’Église à l’écoute de la réalité (partie I)
Ce synode est placé sous le signe de l’écoute de ce que les jeunes ont à dire. Le pape l’avait demandé au cours de la catéchèse du 4 octobre 2017 : « L’Église veut se mettre à l’écoute de la voix, de la sensibilité, de la foi et également des doutes et des critiques des jeunes – nous devons écouter les jeunes ». Pour ce faire, la secrétairerie générale du synode a envoyé aux conférences épiscopales du monde entier et sur les réseaux sociaux un questionnaire en direction des jeunes. Les Conférences Épiscopales ont fait parvenir une synthèse des réponses des jeunes et responsables pastoraux à Rome (la très intéressante synthèse française est disponible en ligne sur le site www.synod2018.va). On doit ajouter aussi la remarquée réunion pré-synodale de mars 2018 à Rome où des jeunes délégués du monde entier – et parmi eux des jeunes éloignés de la foi et de l’Église, des jeunes d’autres religions – ont produit un document final, synthèse des échanges multilingues entre eux. Les observateurs y ont remarqué la liberté de parole des jeunes, et la diversité et parfois la divergence des points de vues.

Il reviendra aux pères Synodaux d’« Interpréter ». Foi et discernement vocationnel (partie II de l’Instrumentum laboris)
C’est maintenant au regard des évêques, impliqués dans leurs diocèses et leurs pays sur la pastorale des jeunes, de s’exercer. Remarquons dans cette partie la place attendue de l’accompagnement spirituel : c’est une question urgente pour la jeunesse !

Cette interprétation doit déboucher sur « Choisir », chemins de conversion pastorale et missionnaire (partie III)
Les jeunes du pré-synode, reprenant une expression d’Evangelii Gaudium, ne veulent pas du « on a toujours fait comme ça ! » : des orientations, changements, innovations sont espérées de ce Synode !

« Que devons-nous faire? » Prions ! Prions l’Esprit Saint pour les pères Synodaux. Prions avec la magnifique prière du Pape François pour le Synode des jeunes. Prions : cette invitation est spécialement faite aux jeunes par notre évêque, Mgr James, qui avait conclu les Journées Eucharistiques Missionnaires de juin 2017 par une vibrante « priorité jeunesse ». Tous les jeunes du diocèse (de 16 à 30 ans) sont attendus à la Cathédrale le mardi 9 octobre (le synode aura déjà démarré !) autour du Christ, ensemble avec notre évêque pour accueillir du synode et du pape les chemins de conversion pour l’annonce de la foi et le discernement vocationnel.

Père Édouard RoblotPère Édouard Roblot
Délégué épiscopal pour la jeunesse
Ela n°85 – septembre 2018

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »