Communiqué de Mgr James, évêque de Nantes

D. Rapion 27 novembre 2018 0

Ce communiqué concerne un prêtre de 40 ans, prêtre Fidei donum* RDC-Kinshasa, membre de la communauté de l’Emmanuel, exerçant son ministère sur la paroisse Sainte-Madeleine à Nantes depuis septembre 2016.

Au cours d’un temps de repos dans une famille, ce prêtre a posé des gestes gravement inappropriés sur une adolescente. Samedi 24 novembre, il s’est présenté à la police qui l’a entendu. Une instruction a été ouverte sous la qualification « d’agression sexuelle sur mineur de 15 ans ». Il appartient maintenant à la justice de suivre son cours.

Ma première pensée se porte vers la jeune victime, sa famille et ses proches. Je les ai rencontrés pour les écouter, leur exprimer ma douleur et ma tristesse. Ils se sont sentis blessés et trompés. Je partage ces sentiments avec la communauté de l’Emmanuel et le diocèse de Nantes qui ne peuvent accepter ce qui blesse profondément un jeune que l’Eglise a vocation de servir. Nos communautés chrétiennes et la société prennent la mesure de ces atteintes aux personnes. Notre détermination pour lutter contre ce fléau doit nous engager ensemble.

Je veux exprimer aussi ma douleur envers les membres de la communauté paroissiale et toutes les personnes qui ont bénéficié de l’apostolat de ce prêtre.
Dans le respect de la procédure judiciaire et par mesure conservatoire, j’ai signifié au prêtre qu’il ne pouvait plus exercer son ministère. Nous prenons aussi les moyens de l’accompagner psychologiquement et spirituellement, dans le chemin qu’il a à vivre aujourd’hui.

Mgr Jean-Paul James,
Le 27 novembre 2018.

* Fidei donum : prêtres envoyés en mission dans un autre diocèse, restant attachés à leur diocèse d’origine et y revenant après plusieurs années.

 

Lire le message du père Xavier Terrien, curé de la paroisse Sainte-Madeleine

 

 

Partager Email Share

Laissez votre commentaire »