5 novembre 2017 : Messe dominicale en anglais à l’église Saint-Nicolas de Nantes

D. Rapion 14 septembre 2017 2

Saint-NicolasLe Diocèse de Nantes vous propose une fois par mois une Messe en Anglais en l’Eglise Saint-Nicolas (paroisse Notre-Dame de Nantes) le dimanche à 11h30.

Prochaines dates, le 5 novembre 2017, 4 déc., 14 jan. 2018, 4 fév., 11 mars, 8 avril, 13 ami, 17 juin; 8 juil.



The Diocese of Nantes has set up an English Mass in Saint-Nicolas Church (parish of Notre-Dame de Nantes) once a month at 11:30 A.M.).

Year 2017 : september 10th. octobre 08th. november 5th. decembre 4th.
Year 2018: january 14th. february 4th. march 11th. april 8th. may 13th. june 17th. july 8th

 

L’affiche

Télécharger (PDF, 352KB)

 

Partager Email Share

2 de commentaires »

  1. Christine TRIMOREAU 8 février 2015 at 8 h 36 min - Reply

    En tant que professeur d’anglais et anglophile, je suis ravie de cette initiative de messe en anglais. C’est un plus culturel et c’est surtout un plus pour l’évangélisation: merci aux initiateurs!

  2. Ar Gedour 21 décembre 2014 at 23 h 51 min - Reply

    C’est très bien, mais ce qui serait tout aussi bien serait de prendre en compte la dimension bretonne, et donc de proposer que la langue bretonne soit intégrée dans la liturgie :

    “Dans la piété populaire, puisqu’elle est fruit de l’Évangile inculturé, se trouve une force activement évangélisatrice que nous ne pouvons pas sous-estimer : ce serait comme méconnaître l’œuvre de l’Esprit Saint. Nous sommes plutôt appelés à l’encourager et à la fortifier pour approfondir le processus d’inculturation qui est une réalité jamais achevée. Les expressions de la piété populaire ont beaucoup à nous apprendre, et, pour qui sait les lire, elles sont un lieu théologique auquel nous devons prêter attention, en particulier au moment où nous pensons à la nouvelle évangélisation.” (Pape François, in “Evangelii Gaudium”, par.126)

    “la vie chrétienne sera ajustée au génie et au caractère de chaque culture, les traditions particulières avec les qualités propres, éclairées de la lumière de l’Evangile, de chaque famille des peuples, seront assumées dans l’unité catholique. C’est ainsi que les Eglises particulières, enrichies de leurs traditions, auront leur place dans la communion ecclésiale, la primauté de Pierre, qui préside l’universelle assemblée de la Charité, demeurant intacte”. (cf Ad Gentes III, 22).

Laissez votre commentaire »

Cliquez ici pour annuler la réponse.